/news/politics
Navigation

Quatre ans de ratés pour le système de paie Phénix

Coup d'oeil sur cet article

MONT-JOLI | Des dizaines de milliers de fonctionnaires fédéraux doivent composer avec les ratés du système de paie Phénix depuis maintenant quatre ans.  

Les employés de la fonction publique fédérale doivent encore composer avec des erreurs régulièrement. Les problèmes sont nombreux: absence de paie, mauvais montants versés, erreurs dans les congés de maladie ou de maternité.     

L'Institut professionnel de la fonction publique représente près de 200 membres à l’Institut Maurice-Lamontagne de Mont-Joli, au Bas-Saint-Laurent. Il s’agit, entre autres, de biologistes, de chercheurs et d’ingénieurs. Tous les employés ont été affectés par des erreurs au niveau du traitement de la paie depuis l'implantation du système Phénix en février 2016.     

  • Yvon Barrière, vice-président directeur régional pour l'Alliance de la Fonction publique du Canada - section Québec, a commenté le dossier à QUB Radio:

«Il y a toujours de l’inquiétude: "est-ce mon tour encore"? Le stress est là, surtout pour ceux qui ont des problèmes depuis plusieurs années et qui n’arrivent pas à voir le bout du tunnel. Ce stress-là devient cumulatif et, à chaque deux semaines, on se demande: "est-ce que je vais avoir un nouveau problème"», a dit mercredi Judith Leblanc, déléguée syndicale pour l’Institut professionnel de la fonction publique.     

Les exemples des ratés du système Phénix se comptent par milliers. Résoudre un problème peut parfois prendre plusieurs mois.     

«J’ai l’exemple d’une collègue qui ne recevait pas le salaire qu’elle devait recevoir. On lui devait entre 15 000 $ et 20 000 $. On a travaillé fort pour réussir à régler son cas. La semaine où la paie devait être déposée, elle s’est rendu compte que ce n’était pas le montant qui lui était dû qui allait être déposé, mais un montant supérieur, ce qui a entraîné de nouveaux problèmes. Elle devait éventuellement le rembourser», a ajouté Mme Leblanc.     

Un récent sondage révèle que près des trois quarts des fonctionnaires fédéraux ont éprouvé un problème avec leur paie en 2019.     

Le processus d’appel d’offres pour un nouveau logiciel est en cours. Cependant, il faudra corriger toutes les erreurs de Phénix avant de migrer vers le nouveau logiciel.     

«Ce n'est pas demain la veille», a laissé tomber la déléguée syndicale. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.