/news/health
Navigation

Record de références en don d’organes au Québec

Coup d'oeil sur cet article

Le Québec a établi un record en nombre de références pour les dons d’organes, selon le bilan annuel de Transplant Québec publié jeudi.  

Plus de 820 personnes ont été admissibles à un don, selon l’organisme qui gère la coordination entre donneurs et receveurs, soit une hausse de 9% en un an.  

Les références à Transplant Québec sont transmises par les médecins qui considèrent un patient comme un potentiel donneur, et ce, avant d’informer la famille du patient.   

  • ÉCOUTEZ l'entrevue avec Louis Beaulieu, directeur général de Transplant Québec, sur QUB radio :  

«On observe en 2019 des références provenant de toutes les régions du Québec, ce qui est très encourageant pour l'avenir du don d'organes, a indiqué Louis Beaulieu, directeur général de Transplant Québec. On estime également que l'ajout de médecins spécialistes coordonnateurs en don et transplantation d'organes à la grandeur du territoire permettra de référer plus de donneurs, mais aussi de transplanter plus de personnes.»  

Des 820 références, 29% ont été retenues et 179 personnes ont finalement donné 592 organes.  

Lorsque des donneurs ne sont pas retenus, c'est principalement en raison de l’état de leur corps ou d'une maladie qui invalide le don. Le refus des familles a compté pour 35% des cas en 2019, contre 38% en 2018.  

Au total, 535 personnes ont pu obtenir un organe au Québec en 2019, dont 45 grâce à un prélèvement sur une personne vivante.  

Il restait toutefois à la fin de l’année encore 799 personnes en attente d’un don d’organes.