/sports/others
Navigation

Une perle cachée qui «possède toutes les habiletés» se joint à l’Université Laval

Mary Tracy-Cilien, des Filons de Thetford Mines
Photo courtoisie Mary Tracy-Cilien, des Filons de Thetford Mines

Coup d'oeil sur cet article

Guillaume Giroux croit avoir mis la main sur une perle cachée.  

Meilleure marqueuse du circuit collégial Division 2 avec une moyenne de 17 points par partie, l’ailière Mary Tracy-Cilien, des Filons de Thetford Mines, s’est engagée avec le Rouge et Or de l’Université Laval.  

« Parce qu’elle joue en Division 2 et à Thetford Mines, ce n’est pas tous les entraîneurs qui se déplacent et elle est passée sous le radar, a mentionné l’entraîneur-chef du Rouge et Or, Guillaume Giroux. On l’a vue à notre tournoi en octobre et nous sommes demeurés en contact. Elle possède toutes les habiletés pour créer une surprise. Elle possède un très, très beau potentiel. Elle-même n’a pas idée de tout son potentiel. Je suis très content de sa confirmation.  

« Si elle met tous les efforts nécessaires, elle ne peut pas manquer son coup, de poursuivre Giroux au sujet de l’ailière de Montréal-Nord qui porte les couleurs des Filons depuis deux ans. C’est une bonne athlète qui est instinctive. C’est le style de joueuse qu’on n’a pas. Elle peut aussi lancer de la ligne des trois points. » 

L’ailière de 5 pi 9 po est dirigée par Alex Katahwa, l’ancien adjoint de Jacques Paiement Jr avec le Rouge et Or masculin. Katahwa a suivi Paiement à Thetford Mines quand ce dernier a accepté le poste d’entraîneur-chef de l’équipe masculine. 

Dossier à finaliser 

Le recrutement tire à sa fin, mais un très important dossier reste à finaliser. Garde étoile avec les Dynamiques de Sainte-Foy, Sabrine Khelifi n’a pas encore arrêté son choix. Troisième marqueuse du circuit collégial avec une moyenne de 15,5 points, elle hésite entre Laval et les Martlets de McGill ainsi que deux formations de la NCAA (Cincinnati et Drexel). Elle nous a dit qu’elle souhaitait prendre sa décision en avril. 

En raison du départ imprévu de la garde Carrie-Ann Auger qui a été élue au sein de la deuxième équipe d’étoiles du RSEQ, le Rouge et Or souhaite ajouter une garde de premier plan. Son baccalauréat terminé en trois ans, Auger amorcera une maîtrise à Sherbrooke ou à l’Université de Montréal, maîtrise qui n’est pas offerte à Laval. Les deux institutions n’ont pas de programme de basketball. 

« Sabrine aurait un très gros rôle avec nous dès sa première saison », a mentionné Giroux.