/finance/business
Navigation

UPS abolit 77 postes à Lachine

Coup d'oeil sur cet article

Le géant américain de la messagerie United Parcel Service (UPS) supprime 77 postes au service à la clientèle de son centre de tri de l’arrondissement Lachine, près de l’aéroport de Montréal-Trudeau, a appris Le Journal.

« Il y a 77 employés touchés par ce changement. Nous comprenons que c'est une période difficile pour nos employés de Lachine et nous les accompagnons dans ce changement à l’aide de rencontres individuelles avec la direction pour discuter des prochaines étapes avec l'entreprise », a confirmé au Journal sa porte-parole Ruhee Dhar.

Hier, le géant américain, qui a son siège social à Atlanta, en Géorgie, a voulu se faire rassurant en précisant qu’elle ne prévoyait pas fermer son centre montréalais.

« Nous changeons la façon dont nous effectuons certaines tâches transactionnelles, comme c'est le cas avec notre centre d'appels pour le service client. Ces décisions ne sont pas prises à la légère », a affirmé UPS pour expliquer ces dizaines de mises à pied.

Cette nouvelle survient alors que plus de 168 employés d’un autre centre d’appels d'UPS de Moncton, au Nouveau-Brunswick, viennent de recevoir un avis de licenciement, selon des informations de Radio-Canada.

Investissement de 125 M$

Malgré ces suppressions d’emplois, UPS a souligné hier l’importance du Québec pour elle. La multinationale présente dans plus de 220 pays et territoires a rappelé qu’elle vient d’investir 125 millions $ pour agrandir son centre de 180 000 pieds carrés de Lachine.

Du même souffle, le géant valorisé à plus de 107 milliards $ à la Bourse de New York a fait part de son désir d'aider les employés touchés à se repositionner rapidement. 

« Nous encourageons nos employés à postuler pour des postes ouverts auxquels ils sont admissibles à UPS, tout en offrant des indemnités de départ et en aidant les employés qui se séparent de l'entreprise à trouver un nouvel emploi », a poursuivi Ruhee Dhar.

Rappelons qu'en novembre dernier, Amazon a annoncé l’ouverture de son premier centre d’expédition québécois de 38 millions $ à Lachine, qui devrait créer 300 emplois dans le coin.