/news/politics
Navigation

Course au leadership du PCC: sept candidats confirmés, sans Guzzo

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Au moins sept candidats devraient se disputer la chefferie du Parti conservateur du Canada, avec, en tête de peloton, les anciens ministres Peter MacKay et Erin O’Toole.  

• À lire aussi: Vincent Guzzo rencontre des militants Conservateurs à Montréal 

Jeudi est la date limite pour que les aspirants candidats s’inscrivent officiellement dans la course à la succession d’Andrew Scheer. Pour ce faire, ils doivent présenter au parti 1000 signatures d'appui et le paiement de 25 000 $ avant minuit.  

Les signatures doivent provenir de membres conservateurs issus de 30 circonscriptions électorales et d’au moins sept provinces et territoires différents. Les candidats en devenir doivent aussi remplir un questionnaire.  

Jeudi en fin d’après-midi, les dossiers de candidature de sept personnes avaient été acceptés. Les deux ex-ministres du gouvernement Harper qui s’annoncent pour être meneurs de la course – Peter MacKay et Erin O’Toole – avaient même franchi une autre étape en déposant un 125 000 $ supplémentaire et 1000 autres signatures.  

Leurs adversaires confirmés sont les députés ontariens Marilyn Gladu et Derek Sloan, le militant Jim Karahalios, aussi de l’Ontario, l’avocate torontoise Leslyn Lewis ainsi que l’homme d’affaires de l’Ouest canadien Rick Peterson.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

  

Deux Québécois et des pro-vie  

Deux Québécois seraient aussi sur le point de voir leur candidature confirmée, soit l’ancien organisateur politique Richard Décarie et Rodolphe Husny, qui travaillait jusqu’à tout récemment au bureau de M. Scheer.  

L’homme d’affaires Vincent Guzzo a quant à lui décidé de passer son tour, jeudi, justifiant son choix par les règles et les échéances serrées de la course.  

Plusieurs candidats confirmés dans la course ont l’appui de groupes pro-vie, c’est-à-dire Derek Sloan et Leslyn Lewis. Richard Décarie, qui affiche fièrement son opposition à l’avortement et au mariage de même sexe, se joindra vraisemblablement au lot.  

Rappelons que les tergiversations d’Andrew Scheer sur le droit à l’avortement lui ont nui durant la dernière campagne électorale. Les conservateurs ont échoué à déloger du pouvoir les libéraux de Justin Trudeau, réélus à la tête d’un gouvernement minoritaire.  

Le prochain chef du PCC sera élu le 27 juin prochain à Toronto. D’ici là, les candidats confirmés devront compléter leurs signatures – 3000 au total – et leurs paiements cumulatifs de 300 000 $ d’ici au 25 mars.  

Des candidats pressentis de renom ont tour à tour renoncé à se lancer au cours des dernières semaines, comme l'ex-premier ministre québécois Jean Charest et l'ex-chef du PCC par intérim Rona Ambrose.