/news/currentevents
Navigation

Laval: des cocktails Molotov lancés chez un couple connu pour ses liens avec le crime organisé

Laval: des cocktails Molotov lancés chez un couple connu pour ses liens avec le crime organisé
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

LAVAL | La luxueuse résidence d’un couple de Lavallois ayant fait les manchettes, au cours des dernières années, pour ses liens avec le crime organisé a été visée par une tentative d’incendie criminel, dans la nuit de jeudi à vendredi.  

Un peu après 3h du matin, des suspects auraient fracassé une fenêtre de la propriété située sur la rue des Roseaux, dans le quartier Sainte-Dorothée, avant de lancer des cocktails Molotov à l’intérieur.  

Toutefois, les flammes se sont éteintes d’elles-mêmes et la résidence évaluée à près de 2 millions $ n’a subi que de légers dommages en raison de la fumée. Les occupants étaient absents au moment des faits.  

Les enquêteurs spécialisés en incendies criminels de la police de Laval se sont rendus sur les lieux, en début de journée, pour analyser la scène de crime et pour rencontrer des témoins potentiels de l’événement.  

La maison visée appartient à Alex Guerra et Rosalba Guerrera, qui ont fait beaucoup parler d’eux dans un passé récent.  

Laval: des cocktails Molotov lancés chez un couple connu pour ses liens avec le crime organisé
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

M. Guerra a notamment été épinglé, en 2011, par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) dans le cadre d’une vaste enquête baptisée «Cynique». L’opération visait un groupe de trafiquants qui complotait pour importer 250 kg de cocaïne au pays.  

Condamné, Alex Guerra avait écopé d’une peine d’emprisonnement de cinq ans. M. Guerra est également le père d’Alessandro Guerra, un policier de Terrebonne ayant été suspendu, en novembre 2017, parce qu’il était soupçonné d’être une taupe.  

Pour sa part, Rosalba Guerrera est l’ancienne conjointe de l’ex-numéro 2 des Hells Angels Louis «Melou» Roy. Ce dernier n’a cependant jamais été revu vivant depuis juin 2000, après avoir disparu mystérieusement en pleine guerre des motards.  

Mme Guerrera s’était également retrouvée au cœur d’un reportage de l’émission Enquête diffusé en 2015. On y rapportait, entre autres, que malgré ses liens avec des gens liés de près au crime organisé, elle était propriétaire – ou avait des intérêts – dans plusieurs garderies subventionnées ayant reçu près de 20 millions $ de fonds publics.  

Selon les données du Registraire des entreprises, Rosalba Guerrera serait toujours à la tête d’au moins une de ces garderies, située sur la couronne nord de Montréal.  

Vendredi après-midi, la police de Laval a affirmé qu’aucune arrestation n’avait encore été effectuée concernant l’incendie criminel visant la résidence d’Alex Guerra et de Rosalba Guerrera.