/weekend
Navigation

Mike Ward: la petite histoire de Sous Écoute

Mike Ward
Photo Chantal Poirier Mike Ward prépare un spectacle à grand déploiement, avec invités-surprises, effets pyrotechniques et scène centrale rotative, pour son événement Sous Écoute, au Centre Bell.

Coup d'oeil sur cet article

Mike Ward a annoncé cette semaine qu’il fera de Sous Écoute un événement spécial cet été, au Centre Bell. Mais comment est né ce podcast qui compte 30 millions de téléchargements à ce jour ? Le Journal en a jasé avec l’humoriste.  

• À lire aussi: Mike Ward Sous Écoute au Centre Bell  

La mouture actuelle de Sous Écoute existe depuis août 2015, soit quelques mois après l’ouverture du Bordel Comédie Club, à Montréal. Mais c’est en 2003 que Mike Ward a eu pour la première fois l’idée de faire un podcast d’humour.    

« J’avais proposé cette idée-là à MusiquePlus. Je voulais que ça s’appelle Avec deux verres dans le corps. On m’avait dit que ce serait mieux de faire un show de variétés. C’est là que j’avais fait le Mike Ward Show, mais avec deux capsules de discussion. Il y avait un segment “souper de gars” et un autre “souper de filles”. »    

Les années ont passé, et en 2011, Mike Ward a été invité à participer au podcast WTF with Marc Maron, qui était enregistré à Montréal durant Just For Laughs. « C’est là que je me suis dit qu’il était temps de partir mon podcast. »    

Comme il voulait avoir une portion vidéo, Mike Ward avait décidé de faire des discussions via Skype avec ses invités. « Mais il y avait eu plein de problèmes techniques, se souvient-il. On avait fait une vingtaine d’épisodes. » En 2013, il louait un loft dans le Vieux-Montréal dans le but de faire un podcast avec la qualité d’une production de télévision. « Mais ça coûtait trop cher. »    

JMP et Claude Meunier  

C’est finalement deux ans plus tard, avec l’arrivée du Bordel, qu’il a décidé de relancer son podcast. Au fait, pourquoi le concept et le nom Sous Écoute ?    

« J’avais eu l’idée du concept en voyant des humoristes à un gala Juste pour rire être vraiment plus drôles en coulisse que sur scène. J’avais alors dit à mon gérant qu’on devrait filmer les humoristes et que le monde verrait qu’ils sont drôles dans la vie. Comme nom, j’avais pensé à Mike Ward espionne, mais je ne trouvais pas ça très bon. Et le nom de Mike Ward Sous Écoute est ensuite arrivé. » Après presque 300 épisodes, qui Mike Ward rêverait-il de recevoir à son podcast ? « L’invité ultime était Yvon Deschamps et on vient de le recevoir. Sinon, j’aimerais ça avoir Jean-Marc [Parent], mais ça n’a jamais marché. Je vais devoir réessayer. On va aussi avoir Claude Meunier au printemps. J’ai bien hâte ! »    


L’événement Mike Ward Sous Écoute au Centre Bell se tiendra le samedi 18 juillet, à 20 h, dans le cadre du festival Juste pour rire. Les billets seront en vente aujourd’hui, à midi, sur hahaha.com.