/weekend
Navigation

Le saut dans le vide de Pascal Cameron

Pascal Cameron
Photo courtoisie, Vince Preston

Coup d'oeil sur cet article

«Si je n’avais pas acheté mon billet d’avion il y a trois ou quatre mois, j’aurais peut-être choké parce qu’avant de partir, je commençais un peu à avoir la chienne.»  

L’humoriste québécois Pascal Cameron l’avoue sans détour. Il a combattu une sacrée trouille avant d’aller présenter son spectacle, la semaine dernière, au Leicester Comedy Festival, au Royaume-Uni.  

«Je me retrouvais devant un public que je ne connaissais pas, j’étais tout seul, je n’étais jamais allé en Europe, l’anglais est ma deuxième langue», énumère Cameron comme s’il faisait la nomenclature des plaies d’Égypte.   

Pourquoi quitter son nid douillet, se demandait-il. «Il y a quelque chose de très sécurisant à Montréal. Ça marche mes affaires. Quand je vais dans un Comedy Club, j’ai une sécurité», dit celui qui fréquente les festivals québécois et possède son propre podcast, Ark!.  

Or, sur place, ses craintes se sont vite apaisées. Les Anglais sont comme les Québécois. «Quand les gens viennent voir un spectacle, ils veulent rire. Si tu as des blagues, ils vont rire. Personne ne se déplace dans ta salle pour te détester même si tu es ailleurs dans le monde.»  

Humour international  

Alors, exportable son humour? «Je pense que oui», répond le comique, en réfléchissant à haute voix.  

«Mon humour est très social et international. Je ne fais pas de jeux de mots et je ne parle pas non plus de la différence entre la poutine de Drummondville et celle de Victo. Ce n’est pas ancré dans le quotidien québécois. Je parle de maladie mentale, de la peine de mort, de couple, de vie, de peur. Tous les gens peuvent s’y retrouver, peu importe où ils habitent dans le monde.»  

Il se dit même prêt à s’installer pendant plusieurs semaines chez les Anglais afin de bien tester la température de l’eau.   

«Ça va permettre à mon cerveau de bien switcher en anglais. Mon objectif serait d’aller au festival d’Édimbourg.»  


Pascal Cameron est finaliste dans la catégorie «Best Debut Show» lors des Leicester Comedy Festival Awards, qui auront lieu le 30 mars.