/news/society
Navigation

C’est arrivé la semaine du... 1er mars

Coup d'oeil sur cet article

1er mars 1965

À ville LaSalle, une fuite de gaz provoque l’explosion de bâtiments résidentiels. Un cratère de 20 pieds témoigne de la violence de l’incident qui fait 28 morts, dont 18 enfants, et 39 blessés.

2 mars 1699

Devant l’église de Sainte-Cunégonde, on pouvait voir la statue d’Iberville jusqu’en 2010.
Photo : Archives de la Ville de Montréal, BM042-Y-1-P0569.
Devant l’église de Sainte-Cunégonde, on pouvait voir la statue d’Iberville jusqu’en 2010.

L’explorateur Pierre LeMoyne d’Iberville, naviguant dans le golfe du Mexique, entre dans le Mississippi par le sud, en explorant son delta qui n’avait pas encore été découvert. D’Iberville y fonde Biloxi, première capitale de La Nouvelle-Orléans. Corsaire du roi, explorateur et commerçant, d’Iberville s’illustre dans plusieurs batailles et tire son épingle du jeu à de nombreuses reprises, de la baie d’Hudson aux Antilles. Natif de Ville-Marie, en 1661, il sera le premier Canadien de naissance à porter la croix de l’Ordre de Saint-Louis. Il meurt à Cuba à environ 45 ans, en 1706.

3 mars 1875

Le journal The Gazette annonce une partie de hockey, jouée le soir même à l’aréna Victoria. Ce serait la première trace écrite d’une partie de hockey dans un journal canadien.

5 mars 1976

La pièce féministe La nef des sorcières est présentée au Théâtre du Nouveau Monde. Elle est l’œuvre d’un collectif d’artistes québécoises dont Marie-Claire Blais, Luce Guilbeault et Pol Pelletier.

6 mars 1834

La ville d’York devient Toronto, dont le nom proviendrait de l’iroquois. Les Français y avaient installé fort Rouillé alors que les Anglais y avaient construit fort York.

7 mars 1965

Après le Concile de Vatican II qui suggérait cette mesure pour se rapprocher des fidèles, les églises catholiques au Canada cessent l’utilisation du latin lors des offices.

4 mars 1932

Le parterre d’annuelles, devant le pavillon d’accueil. Au loin, le carrefour  Sherbrooke Ouest et Pie-IX.
Photo : Archives de la Ville de Montréal, VM105-Y-1-D0977.
Le parterre d’annuelles, devant le pavillon d’accueil. Au loin, le carrefour Sherbrooke Ouest et Pie-IX.

La Ville de Montréal appuie le projet de création d’un Jardin botanique en accordant une subvention de 100 000 $ au frère Marie-Victorin. La construction commence l’année suivante et donne du travail à beaucoup de chômeurs frappés par la crise. Les serres centrales ont été construites pour remplacer celles du parc Lafontaine. Depuis les années 1980, on a ajouté, entre autres, un jardin chinois, un jardin japonais et un jardin des Premières Nations. Le jardin, l’un des plus grands du genre, accueille annuellement plus d’un million de visiteurs. L’institution fait profiter le visiteur de la beauté de ses aménagements, mais sert aussi de lieu de recherche pour plusieurs botanistes et spécialistes des végétaux.