/opinion/columnists
Navigation

Les crimes de nos ancêtres

Coup d'oeil sur cet article

En 1937, les troupes japonaises ont massacré des centaines de milliers de personnes dans la ville de Nankin, en Chine. 

Selon les estimations, 80 000 femmes ont été violées. 

Les soldats japonais ont éventré des femmes enceintes, pour sortir leur bébé de leur ventre et les poignarder. 

Devrait-on rendre les jeunes Japonais d’aujourd’hui responsables des massacres perpétrés par leurs arrière-grands-pères ? 

TOUS DES ASSASSINS ! 

Selon plusieurs historiens, les traites arabes qui se sont déroulées entre le VIIe siècle et le début du XXe ont asservi plus de 17 millions d’Africains. 

On parle ici de millions d’hommes, de femmes et d’enfants qui ont été vendus comme de vulgaires objets, juste parce qu’ils étaient des Noirs. 

L’un des plus grands centres de vente d’esclaves, situé à Tombouctou, était accessible aux musulmans seulement. 

Devrait-on rendre les jeunes Arabes responsables des crimes racistes commis par leurs ancêtres ? 

En 1915, les Turcs ont déporté et massacré les deux tiers des Arméniens qui vivaient sur leur territoire. 

Les autorités turques ont même libéré des criminels de prison pour qu’ils aillent tuer des Arméniens ! 

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

On estime le nombre de morts à 1 300 000. 

Devrait-on rendre les jeunes Turcs responsables de ce génocide ? 

Alors pourquoi tous les Blancs vivant en Occident seraient-ils responsables des exactions commises par leurs arrière-grands-pères ou leurs arrière-arrière-grands-pères ? 

Tous les Allemands, même ceux qui ont 10 ans aujourd’hui, sont responsables des crimes nazis ? 

Tous les Américains, même les enfants de cinq ans, ont du sang amérindien sur les mains ? 

À ce compte-là, le monde est rempli d’assassins et d’exploiteurs ! 

LE MEURTRE DANS LE SANG 

Si vous voulez jouer à ce petit jeu, alors oui, jouons. 

Mais appliquons les mêmes règles à tous ! 

Dénonçons les crimes odieux commis par les Russes de Staline, les Cambodgiens de Pol Pot, les Chinois de Mao, les Serbes de Milosevic, les Irakiens de Saddam Hussein, les Soudanais de Omar al-Béchir ! 

Et rendons leurs descendants responsables ! Comme si la haine coulait dans leurs veines, comme si elle était inscrite au cœur même de leur culture, de leur race, de leur ADN ! 

Jusqu’à quand peut-on remonter dans le passé pour culpabiliser un peuple entier ? 

Y a-t-il une date limite ? Une sorte de prescription qu’on ne peut dépasser ? 

Ou peut-on remonter jusqu’au Moyen-Âge ? 

C’est drôle : quand des islamistes entrent dans la salle de rédaction d’un journal et abattent les personnes présentes, il est inconvenant de mentionner leur religion. 

Mais quand des groupes ethniques ont été victimes de racisme il y a 300 ans, alors TOUS les Blancs sont responsables, et la couleur de la peau devient soudainement une preuve indéniable de culpabilité ! 

RACE DE BÂTARDS 

Parce que je suis un homme, je suis responsable de tous les crimes commis envers les femmes. Parce que je suis blanc, je suis responsable de tous les crimes commis envers les « personnes racisées ». Et parce que je suis hétérosexuel, je suis responsable de tous les crimes commis envers les homosexuels. 

Merde... 

C’est à se demander pourquoi on ne m’exécute pas tout de suite, maintenant. 

Afin de s’assurer que je n’aie pas de descendants aussi dégueulasses et répugnants que moi. 

Richard Martineau anime Politiquement incorrect de 8h à 10h sur QUB radio