/news/health
Navigation

Le Canada dépasse le cap des 30 cas de COVID-19

Coronavirus 2019-nCov novel coronavirus concept resposible for asian flu outbreak and coronaviruses influenza as dangerous flu strain cases as a pandemic. Microscope virus close up. 3d rendering.
creativeneko - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Six nouveaux cas de coronavirus COVID-19 ont été annoncés au Canada mardi, portant le total à 33 patients infectés par la maladie depuis le début de l'année.  

Le ministère de la Santé de l'Ontario a d'abord affirmé avoir identifié deux nouveaux cas de COVID-19 dans la province, mardi avant-midi.  

L'un des nouveaux patients est une septuagénaire de la région de York qui est revenue d'un voyage en Égypte le 20 février. Elle s'est présentée à l'hôpital dimanche.  

L'autre malade est un quinquagénaire qui est, quant à lui, rentré d'Iran le 25 février. Il s'est rendu à l'urgence samedi.  

Dans les deux cas, les voyageurs contaminés par le COVID-19 ont été renvoyés à la maison, où ils sont suivis et ont dû se placer en isolement.  

«À l'heure actuelle, le virus ne circule pas localement», a assuré le ministère de la Santé, malgré la découverte de neuf nouveaux cas de coronavirus en seulement trois jours en Ontario.  

De son côté, la Colombie-Britannique a d'abord rapporté qu'un quinquagénaire domicilié dans la région de la vallée du Fraser a, lui aussi, contracté le virus lors d'un séjour en Iran. Il a également été renvoyé chez lui et placé en isolement.  

En soirée, la province a fait état de trois autres cas, tous dans la région de Vancouver. Ces trois patients, deux femmes et un homme, ont tous voyagé récemment en Iran. Tous ont été renvoyés à la maison, où ils doivent demeurer en quarantaine.  

Fini les poignées de main  

Là encore, les autorités sanitaires se sont montrées rassurantes en affirmant que le risque de propagation du COVID-19 demeure faible.  

«Nous demandons à tous les Britanno-colombiens de rester à la maison et loin d'autrui si eux ou leur famille sont malades. Nous recommandons de se laver régulièrement les mains, d'éviter de se toucher le visage et d'éternuer dans sa manche. Nous recommandons aussi de mettre de côté les gestes de salutations habituels, comme les poignées de main, les câlins et les becs», ont annoncé le ministre de la Santé, Adrian Dix, et la médecin en chef de la province, Bonnie Henry, dans un communiqué conjoint.  

Les nouveaux patients découverts au cours des derniers jours au Canada ont tous voyagé à l'extérieur du pays récemment, majoritairement en Iran, un pays devenu l'un des principaux foyers de l'épidémie hors Chine dans les dernières semaines.  

On dénombre désormais 33 patients infectés depuis le début de l'année au Canada, soit 20 en Ontario, 12 en Colombie-Britannique et un au Québec. Personne n'a perdu la vie depuis le début de l'éclosion et au moins sept personnes ont été déclarées guéries.  

Au Québec, sept cas suspects faisaient l'objet d'une analyse en date de mardi après-midi et 203 échantillons se sont avérés négatifs à ce jour, contre un seul test positif.  

Pas de panique  

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a annoncé mardi que le fédéral pourrait venir en aide aux provinces touchées par le coronavirus, en cas de besoin.  

M. Trudeau a aussi assuré que le risque de propagation du virus demeure faible au pays et qu'il n'y a pas lieu de paniquer.  

Par ailleurs, des sources gouvernementales ont confirmé à TVA Nouvelles qu'un sous-comité du cabinet fédéral a été formé pour gérer la crise du coronavirus.  

L'idée est de réunir les ministres qui ont un rôle à jouer dans ce dossier pour coordonner la lutte face à la maladie sur tous les plans (santé, sécurité, provinces, économie). Une première rencontre devrait avoir lieu mercredi.