/portemonnaie/job
Navigation

L’art de bien entretenir ses réseaux sociaux (ou comment ne pas perdre une job à cause de ses selfies)

L’art de bien entretenir ses réseaux sociaux (ou comment ne pas perdre une job à cause de ses selfies)
Julián Gentilezza sur Unsplash

Coup d'oeil sur cet article

Ce n’est pas un secret: les réseaux sociaux ont maintenant bien plus que la simple mission de garder les gens connectés entre eux. On s’en sert pour de multiples raisons et à toute heure du jour. Et si, en plus, ils aidaient les employeurs à sélectionner des candidats potentiels?   

Croyez-le ou non, Instagram et Facebook pourraient jouer en votre faveur (ou non!) pour l’emploi de vos rêves!     

Près d’une personne sur deux est active sur les réseaux sociaux!  

L’art de bien entretenir ses réseaux sociaux (ou comment ne pas perdre une job à cause de ses selfies)
Charisse Kenion sur Unsplash

Nous sommes très loin de l’époque de MSN Messenger et de Myspace où les wizz et les photos pixelisées étaient chose commune. En effet, les réseaux sociaux ont évolué d’une manière fulgurante en moins de deux décennies.     

Selon la plus récente étude de l’usage d’internet et des réseaux sociaux d’Hootsuite et de We Are Social (2020), sur 7,75 milliards d’êtres humains, nous sommes 3,8 milliards d'individus actifs sur les réseaux sociaux!     

Les réseaux sociaux: une mine d’or pour les employeurs  

L’art de bien entretenir ses réseaux sociaux (ou comment ne pas perdre une job à cause de ses selfies)
Marten Newhall sur Unsplash

Évidemment, cela fait beaucoup d’informations personnelles disponibles sur internet, c'est quasiment un buffet à volonté pour tout employeur désirant en apprendre un peu plus sur les gens qui postulent dans sa compagnie.     

Si vous doutez du fait que les employeurs consultent vos réseaux sociaux, Geneviève Pellerin, stratège web senior à l’agence Absolu, confirme que le phénomène est bel et bien réel.    

Ayant elle aussi fait partie du processus de recrutement auprès des employeurs, la plateforme qu’elle consultait le plus était LinkedIn: «Pour moi, c’est comme rendu un deuxième CV à l’ère numérique.»    

Elle poursuit en disant: «LinkedIn est le premier réseau social que je regarde, autant pour l’expérience que pour les études, l’implication et les certifications. D’où l’importance de bien l’entretenir et de se tenir à jour.»    

LinkedIn, Facebook et Instagram    

La stratège web senior précise cependant que les recruteurs ne se contentent pas d’aller jeter un coup d’œil au LinkedIn des gens. En effet, Facebook et Instagram peuvent s’avérer fort intéressants pour voir la personnalité d’une personne, à condition de faire la part des choses!     

Selon Geneviève Pellerin, ce sont des médias très personnels. Ils laissent entrevoir la créativité et les intérêts de la personne que l'employeur veut recruter au sein de son entreprise. La stratège web insiste toutefois sur le fait que les recruteurs ne devraient pas juste se baser sur ces plateformes pour prendre une décision.     

Éviter les faux pas sur les réseaux sociaux   

L’art de bien entretenir ses réseaux sociaux (ou comment ne pas perdre une job à cause de ses selfies)
Erik Mclean sur Unsplash

Mieux vaut donc éviter certaines erreurs de débutant avec les réseaux sociaux, surtout si on est en recherche d’emploi.     

L'une des gaffes à éviter, c’est les fameuses photos de party. Il n’y a rien de mal à en mettre sur Facebook, mais assurez-vous qu’elles soient privées.     

Essayez aussi de ne pas abuser des réseaux sociaux, surtout au bureau. Selon Geneviève Pellerin: «Être toujours un peu trop actif sur les réseaux sociaux, alors que tu sais que ton employeur peut aller voir ton activité, c’est à proscrire.»    

Autrement dit, si vous mettez constamment du contenu sur vos réseaux sociaux, par exemple des stories, mais que vous vous plaignez à votre patron de manquer de temps pour effectuer vos tâches, on risque de vous le reprocher éventuellement.    

Se démarquer avec les réseaux sociaux  

Bien entendu, les réseaux sociaux ne peuvent pas que vous nuire lorsqu’il s’agit de recherche d’emploi. Ils peuvent aussi vous aider à sortir du lot! Geneviève donne notamment l’exemple de sa sœur qui est en design et qui met ses réalisations sur Instagram. La plateforme devient quasiment, dans ce cas-ci, un deuxième portfolio.    

Elle ajoute: «L’aspect très professionnel peut aller sur LinkedIn, mais l’aspect réseautage, interrelationnel, implication est super intéressant pour des médias plus personnels comme Facebook ou Instagram.»    

En somme, comme le résume si bien la stratège web, «l’important c’est de penser à ton industrie, à ton métier, et de choisir les bons réseaux sociaux pour toi».     


  

  

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux