/news/health
Navigation

Masques & coronavirus: les autorités veulent éviter une frénésie

Québec demande à ses citoyens de ne pas en porter à moins d’être eux-mêmes malades

TOPSHOT-SKOREA-CHINA-HEALTH-VIRUS
Photo AFP Des soldats de la Corée du Sud bien cordés épandaient mercredi un désinfectant, protégés de leur combinaison grise dans une rue commerçante de la capitale, Seoul.

Coup d'oeil sur cet article

Les autorités de santé publique demandent aux Québécois de cesser de porter des masques s'ils ne sont pas malades afin de limiter la pénurie de ces produits liée au coronavirus. 

• À lire aussi: Nouveau cas de CoVID-19 au Québec

Un mot d’ordre a aussi été envoyé dans tous les établissements de santé du Québec pour faire « une gestion rigoureuse » de tous les équipements de protection, notamment en les mettant sous clé ou sous surveillance, a indiqué mercredi la ministre de la Santé Danielle McCann, dans un point de presse afin de faire le point sur le COVID-19. 

Le DG adjoint de la protection de la Santé publique, Yves Jalbert, et la ministre de la Santé Danielle McCann mercredi à Montréal.
Photo Agence QMI, Joël Lemay
Le DG adjoint de la protection de la Santé publique, Yves Jalbert, et la ministre de la Santé Danielle McCann mercredi à Montréal.

Sans confirmer qu’il y avait eu des vols de masques ou d’autres items médicaux, Mme McCann a estimé qu’il y avait un « usage inégal ».  

Accompagnée du directeur général adjoint de la protection de la Santé publique, le Dr Yves Jalbert, celle-ci s’est toutefois faite rassurante, en rappelant que le risque d’infection était toujours faible et qu’on recensait un seul cas confirmé. 

Rappelons qu’il s’agit d’une femme de Verdun, à Montréal, qui revenait d’un voyage en Iran, un pays qui est maintenant frappé de plein fouet par le coronavirus.   

La ministre McCann a affirmé qu’il y avait 33 autres cas potentiels au Québec qui font présentement l’objet d'examens. Depuis le début de l’épidémie, on rapporte 203 cas négatifs de coronavirus. 

« Image forte » 

Dans de nombreux pays étrangers, surtout en Asie, on a pu voir bon nombre de personnes portant des masques et des équipements de protection. Mais les autorités ne souhaitent pas ça pour le Québec. 

« C’est une image forte, mais on voudrait répéter que ce n’est pas nécessairement ce qu’on veut voir ici », a soutenu le Dr Jalbert. 

Appuyé par la ministre McCann, ce dernier a rappelé que les fameux masques n’étaient pas gages de protection pour les citoyens qui en portent. 

« Le port du masque pour une personne qui n’est pas elle-même infectée ou en contact direct avec une personne infectée, non seulement n’est pas nécessaire, mais peut même être nuisible, a-t-il indiqué. Ça nous amène à avoir un masque humide, on va avoir plus tendance à porter la main à sa bouche, ce qui est un comportement qui peut créer la contamination. » 

Ottawa sera au rendez-vous 

Les 34 cas de COVID-19 jusqu’à présent détectés au Canada touchent des personnes qui ont récemment voyagé dans des pays touchés par la maladie – soit la Chine, l’Iran et l’Égypte – ou qui ont eu des contacts étroits avec un proche qui y est allé. 

Une aînée de Vancouver se trouve d’ailleurs dans un état critique en raison du COVID-19. 

Ottawa promet d’être au rendez-vous si les systèmes de santé provinciaux et territoriaux ont besoin de ressources supplémentaires pour faire face au coronavirus. On en est toutefois à l’étape d’analyser les besoins des provinces. 

« Nous prenons très au sérieux l’éclosion du COVID-19. Cette situation évolue rapidement, de jour en jour, heure par heure », a dit la vice-première ministre Chrystia Freeland qui a présidé la première réunion du comité ministériel mis sur pied pour répondre à la propagation de la maladie. 

Avec Émilie Bergeron, Agence QMI  

Le bilan du jour     

  • Décès totaux : 3285   
  • Décès au Québec : 0  
  • Cas confirmés totaux : 95 411   
  • Cas confirmé au Québec : 1  
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.