/entertainment/movies
Navigation

Un premier tapis bleu en tant que réalisateur pour Jean-Carl Boucher

Jean-Carl Boucher
Photo Agence QMI, Joël Lemay Jean-Carl Boucher

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Après plusieurs tapis rouges foulés en tant qu’acteur, c’est sur un tapis bleu, et cette fois à titre de réalisateur, que Jean-Carl Boucher a pris la pose, mercredi. 

Entouré de l’équipe d’acteurs de son premier long métrage, Flashwood, le jeune cinéaste bénéficiait de la vitrine des Rendez-Vous Québec Cinéma, qui présentaient son œuvre en première montréalaise au Cinéma Cinéplex Odéon Quartier Latin. 

Celui qui était le visage principal de la trilogie 1981, 1987 et 1991, de Ricardo Trogi, a empoigné la caméra pour nous offrir les tranches de vie étalées sur plusieurs années d’une bande de jeunes de la banlieue, qui se retrouvent le temps d’un été. Les protagonistes s’y questionnent sur leur avenir, leurs ambitions, leurs désirs amoureux et sexuels. Flashwood se présente comme la «chronique d’une jeunesse qui se cherche». 

Première tapis bleu du film
Photo Agence QMI, Joël Lemay
Première tapis bleu du film "Flashwood", de Jean-Carl Boucher, dans le cadre des Rendez-Vous Québec Cinéma, au Cinéma Cinéplex Odéon Quartier Latin, à Montréal, mercredi le 4 mars 2020. Sur cette photo: L’équipe du film.

Produit par Jean-Carl Boucher et Nicole Robert, Flashwood repose sur une distribution tout étoile réunissant plusieurs visages d’une génération d’artistes en pleine éclosion et grands amis de Jean-Carl Boucher, dont Pier-Luc Funk, Antoine Desrochers, Simon Pigeon, Maxime Desjardins-Tremblay, Laurent-Christophe De Ruelle, Karelle Tremblay, Rose-Marie Perreault, Mehdi Bousaidan, Sophie Nélisse et Martin Dubreuil. 

Flashwood prendra l’affiche au Québec le 27 mars.