/world/usa
Navigation

Le prochain rover de la Nasa sur Mars s’appelle Perseverance

Le prochain rover de la Nasa sur Mars s’appelle Perseverance
AFP

Coup d'oeil sur cet article

WASHINGTON | La Nasa a dévoilé jeudi le nom de son prochain rover sur Mars: Perseverance.  

Il sera le cinquième véhicule exploratoire sur la planète rouge, et roulera dans les traces de pneus de Sojourner (arrivé sur Mars en 1997), Spirit et Opportunity (2004), ainsi que Curiosity, qui explore la planète depuis 2012.    

Son nom a été annoncé dans une école de Burke, dans l’État américain de Virginie, où l’élève qui l’a choisi, Alex Mather, a été félicité.    

« La proposition d’Alex a bien saisi l’esprit de l’exploration », a déclaré le patron des activités scientifiques de la Nasa, Thomas Zurbuchen. « Comme toute mission exploratoire passée, notre rover va se retrouver face à des défis, et fera des découvertes exceptionnelles ».    

Comme ses prédécesseurs, Perseverance a été baptisé au terme d’un concours national organisé auprès d’écoliers. Parmi 155 noms arrivés demi-finalistes, départagés par près de 4700 juges volontaires - dont des enseignants et des passionnés de l’espace -, neuf ont été ensuite mis au vote du public sur le site de la Nasa.    

  

Le prochain rover de la Nasa sur Mars s’appelle Perseverance
AFP

  

En plus d’avoir eu l’honneur de choisir son nom, le jeune garçon est invité avec sa famille à Cap Canaveral, en Floride, pour assister au lancement du rover, prévu entre le 17 juin et le 5 août.    

Son arrivée sur Mars est planifiée pour février 2021, dans un cratère du nom de Jezero.    

La mission a deux objectifs principaux: chercher des traces de vie ancienne, et relever des échantillons qui seront hermétiquement scellés dans des tubes à l’intérieur du rover, puis rejetés en attendant qu’une future mission martienne en prenne livraison.    

De la taille d’une voiture (3 m de long pour 2,70 m de large), le rover est doté de six roues, comme son prédécesseur Curiosity, pour lui permettre de passer les rochers.    

Équipé d’un mini-réacteur nucléaire pour lui fournir son énergie, Perseverance dispose d’un bras articulé long de 2,20 m et d’une foreuse pour pulvériser des échantillons de roche.