/news/currentevents
Navigation

Incendie à Laval: sauvés de la mort par les aboiements de leurs chiens

Coup d'oeil sur cet article

LAVAL | Une femme a été grièvement blessée dans un incendie, survenu samedi vers 1h, dans une résidence au 1030, 42e Avenue, dans le quartier Fabreville, à Laval.  

Son fils âgé de 12 ans a été réveillé par les aboiements des chiens durant la nuit. Pris de panique, il a ensuite réveillé ses parents.   

Le jeune et son père ont quitté le domicile par l’arrière de la bâtisse. La mère a tenté de sortir par la porte avant, mais celle-ci était obstruée par la neige.  

Pascal Girard/AGENCE QMI

 Elle a dû traverser les flammes pour quitter la maison, ce qui a provoqué des brûlures sur plusieurs parties de son corps, selon les pompiers.   

La femme a été prise en charge par les paramédics avant d’être transportée à l’hôpital. Sa vie n’est pas en danger, a-t-on précisé.   

Pascal Girard/AGENCE QMI

À l’arrivée des pompiers, la maison était embrasée. Une trentaine de sapeurs ont dû être dépêchés sur place. La maison est une perte totale.   

Selon les pompiers, il n’y avait pas d’avertisseurs de fumée en fonction.   

Pascal Girard/AGENCE QMI

Les pompiers ignorent la cause de l’incendie. Une enquête a été ouverte par la police de Laval.