/sports/soccer/impact
Navigation

À prendre au sérieux

Olimpia a battu les champions de la Coupe MLS

Coup d'oeil sur cet article

Le CD Olimpia est à prendre au sérieux même si on est enclin à croire que le championnat de football hondurien est inférieur à la MLS.  

• À lire aussi: Place aux quarts de finale 

On n’a qu’à regarder ce que le club de la capitale, Tegucigalpa, a fait en huitièmes de finale pour s’en convaincre.

Olimpia a battu les champions de la dernière Coupe MLS, les Sounders de Seattle. Les deux rencontres se sont terminées par la marque de 2 à 2 et Olimpia a finalement eu le dessus par 4 à 2 lors de la séance de tirs au but décisive au CenturyLink Field de Seattle.

L’Impact ne peut donc pas prendre cette équipe à la légère même si elle s’amène à Montréal sans Jonathan Paz et Mayron Flores, qui n’ont pu obtenir leur visa. Olimpia sera aussi privé de Yustin Arboleda, qui est suspendu pour avoir reçu deux cartons jaunes lors des affrontements contre Seattle.

L’absence d’Arboleda fera mal à Olimpia puisqu’il a marqué deux fois contre Seattle. Celle de Paz risque aussi d’être nuisible, car il est l’un des quatre défenseurs titulaires de l’équipe.

Bonne équipe

Ce n’est pas la première fois que les deux équipes se croisent. En 2008, alors que le Bleu-blanc-noir évoluait dans la USL, il avait affronté Olimpia en phase de groupe de la Ligue des champions, remportant une victoire de 2 à 1 au Honduras et disputant un verdict nul de 1 à 1 au Stade Saputo.

Le CD Olimpia est un club emblématique au Honduras et s’est retrouvé en Ligue des champions en terminant au 3e rang de la Ligue CONCACAF, s’inclinant en demi-finale.

La formation hondurienne connaît du succès depuis le début de la saison 2019-2020.

Elle a d’abord terminé au premier rang du championnat national d’ouverture avec une fiche de 14-2-2. Là où ça devient hallucinant, c’est quand on constate que l’équipe a marqué 37 buts en 18 rencontres et n’en a accordé que 12.

Olimpia a de nouveau dominé lors des finales d’ouverture en terminant au 1er rang avec trois victoires et une défaite.

Olimpia flirte encore avec le sommet dans le championnat de clôture en occupant le second rang, tout juste derrière Motagua, qui a plié l’échine contre Atlanta en huitièmes de finale.

En 12 rencontres du championnat de clôture, Olimpia présente un dossier de 6-4-2 avec une défensive toujours aussi efficace avec seulement 11 buts contre. La formation centre-américaine a inscrit
25 buts et maintient son rythme légèrement supérieur à deux buts par match.

À surveiller

Dans le camp de l’Impact, Romell Quioto doit attendre cette série aller-retour avec impatience puisqu’il a porté les couleurs d’Olimpia de 2014 à 2016 avant de faire le saut en MLS avec Houston. Il a alors inscrit 42 buts en 106 rencontres.

Parmi les joueurs à surveiller dans le camp hondurien, on devra avoir à l’œil Jorge Benguche, auteur de 17 buts. Jerry Bengston n’est pas loin derrière avec 14 frappes marquantes. 

Si le nom de Bengston vous est familier, ce n’est pas un hasard puisqu’il a défendu les couleurs du Revolution de la Nouvelle-Angleterre de 2012 à 2014.

Il y a plusieurs joueurs qui ont goûté à la MLS dans cette équipe. Ever Alvarado (Kansas City), Johnny Leveron (Vancouver) et Cristian Maidana (Philadelphie) ont aussi évolué dans le circuit Garber.