/entertainment/tv
Navigation

Fanny a vraiment terminé sa course

Fugueuse n’aura pas de troisième saison, confirme Michelle Allen

Fugueuse 2
Photo courtoisie, TVA La destinée de Fanny (Ludivine Reding) dans Fugueuse a été scellée dans l’épisode de lundi.

Coup d'oeil sur cet article

C’est terminé pour Fugueuse. Après une suite polarisante, la série a connu ses ultimes rebondissements lundi soir. « La boucle est bouclée », confirme Michelle Allen au Journal. 

La dernière image était parlante : Fanny conduisant sa voiture sur une route ensoleillée après avoir rendu visite à Damien (Jean-François Ruel) en prison, une main sur le volant, l’autre dans celle de Christophe (Jean-Simon Leduc), son copain. 

En plaçant son héroïne du côté conducteur, l’auteure montrait qu’elle avait repris sa vie en main, qu’elle était dorénavant en contrôle. Autre fait digne de mention : elle attend un enfant. 

Après avoir été victime d’exploitation sexuelle, Fanny s’est finalement reconstruite. La preuve ? Sa décision de remettre sa démission à Josiane (Marie-France Lambert), sa supérieure aux méthodes discutables. 

« C’était ma prémisse de départ : le pouvoir qu’elle a donné à Damien, elle est capable de l’offrir à d’autres, explique Michelle Allen. Fanny est prête à tout pour être aimée. Elle n’a pas de limites. Elle l’a fait avec Damien. Elle l’a fait avec Josiane. Quand elle donne sa démission, c’est signe qu’elle a compris. C’est assez. » 

Succès populaire 

Fugueuse, la suite a attiré une moyenne de 1 757 000 téléspectateurs, selon les données confirmées de Numéris. Seules deux émissions ont rallié un plus large auditoire cet hiver au Québec : La Voix et District 31

Malgré ce succès d’écoute, Michelle Allen rejette toute possibilité de troisième saison. « Je suis très, très contente des chiffres. C’est hallucinant, mais comme auteure dramatique, je suis allée au bout de cette histoire », souligne-t-elle. 

Réponse aux critiques 

Michelle Allen n’est pas restée insensible aux critiques qu’a suscitées cette deuxième saison. Au cours des trois derniers mois, plusieurs ont décrié des invraisemblances au scénario. L’auteure s’est protégée des commentaires négatifs en s’éloignant des réseaux sociaux. « Je n’ai pas voulu m’exposer à tout lire. Une série comme Fugueuse, c’est un an et demi de travail, sans vacances, sans fins de semaine. Toute l’équipe a travaillé fort. On voulait faire la meilleure série du monde. On l’a fait pour les gens. Comme disait Guylaine Tremblay : “Notre véritable employeur, c’est le public”. » 

Même son de cloche du côté du réalisateur, Éric Tessier. «Je suis très content de ce qu’on a réussi à faire avec les textes et avec les comédiens. Mais c’est sûr que c’est une trajectoire très différente de celle qui avait été prise l’an dernier. Et je pense que ç’a dû surprendre beaucoup.»

Ticket révélateur 

La finale de Fugueuse a également élucidé le mystère entourant la mort de Carlo : c’est Augustin Lewinski (Francis La Haye) qui s’en est débarrassé. Le coupable a été démasqué à cause d’un ticket de parking maculé de sang qu’il avait laissé traîner. Pour leur part, Alex (Robin L’Houmeau) a survécu et Daisie (Jemmy Echaquan Dubé) n’a pas replongé dans l’alcool. 

Quant à Damien, de retour derrière les barreaux pour bris de conditions, il s’est (enfin) excusé à Fanny. «Il semble avoir compris des choses, signale Michelle Allen. Ça prouve qu’on peut changer, mais c’est exigeant. Il faut y mettre du temps. Il faut y mettre de l’énergie.»

- Avec la collaboration de Maxime Demers