/portemonnaie/business
Navigation

6 comportements à adopter face à la baisse des marchés

6 comportements à adopter face à la baisse des marchés
Crédit photo : JESHOOTS.COM sur Unsplash

Coup d'oeil sur cet article

Les marchés, ces montagnes russes qui font des loopings avec notre argent, ne cessent de faire parler d’eux dans les médias. Quand ils montent doucement, mais sûrement, le monde se rassure. Puis, un jour survient une descente et on ne sait plus comment réagir.   

Voici quelques conseils pour garder la tête froide lors d’une baisse des marchés.      

Ne paniquez pas       

Quand on voit la valeur de nos investissements baisser, il est normal qu’une vague d’inquiétude traverse notre estomac. Il faut rapidement se reprendre et éviter toute décision brusque fondée sur notre angoisse soudaine.      

Agir sous le joug de la panique obstrue notre jugement. Afin d’éviter les futurs regrets, rien de tel que de prendre du recul et d’étudier la situation. Quelle que soit la décision, elle sera basée sur des choix rationnels.      

Gardez votre stratégie d’investissement en tête     

Si vous êtes un investisseur responsable, vous n’êtes pas entré dans l’arène sans préparation préalable. Vous avez donc bâti une stratégie avec ou sans le soutien d’un conseiller financier.      

Dans les moments de turbulences, il est important de vous remémorer la stratégie d’investissement sur laquelle vous avez misé. Votre portefeuille est construit selon votre personnalité et votre aversion au risque. Il n’y a donc pas lieu de diverger de votre stratégie à chaque faux pas du marché.      

Dans le cas où vous ne seriez pas un investisseur responsable, une baisse est un rappel opportun qu’une stratégie d’investissement est nécessaire.     

Concentrez-vous sur le long terme     

Hormis quelques allumés de Wall Street, les investisseurs possèdent généralement une vision à long terme. Malgré les fluctuations, si vos objectifs à long terme restent inchangés, vous pouvez garder le cap tout en prenant vos précautions.      

À l’inverse, il serait dommage pour vous de menacer votre plan futur à cause de perturbations temporaires. D’où l’importance de vous rappeler votre stratégie avant de décider de la démarche à prendre.       

Ne vendez pas     

Lorsqu’on voit une action baisser, on peut croire qu’il faut vendre au plus vite afin de limiter les pertes. Pourtant, cette réaction s’oppose à la logique de l’investissement qui consiste plutôt à acheter bas et à vendre au prix fort. Quand votre portefeuille est équilibré, vous pouvez tenir la distance jusqu’à la prochaine embellie.      

Tant que les montagnes russes sont en marche et que l’on est bien attaché, on peut s’attendre à ce qu’une descente laisse place à une remontée.     

Achetez au rabais       

Au contraire, comme des soldes avant l’heure, un marché en baisse peut représenter une aubaine pour l’investisseur averti. Des actions autrefois trop chères peuvent devenir abordables et rapporter gros une fois revenu le beau temps.     

Pendant que d’autres paniquent, vous pouvez prospecter de votre côté et trouver quelques bonnes affaires qui serviront vos objectifs et raffermiront votre position. Bien sûr, comme au Black Friday, ce n’est pas toutes les offres qui valent la peine et il est important d’analyser la situation avant d’acheter vos nouvelles actions.      

Ajustez votre portefeuille si nécessaire     

Les turbulences du marché peuvent servir à faire un tri nécessaire à une économie saine. Certaines actions sont parfois surcotées et les obstacles d’un marché en baisse peuvent les révéler au grand jour.      

Ces situations constituent une opportunité pour les investisseurs qui peuvent alors ajuster leur portefeuille en conséquence. Avant d’opter pour une quelconque position, il reste important d’analyser l’état de l’entreprise afin de savoir si elle connaît des difficultés temporaires ou si, au contraire, elle repose sur des bases précaires qui menacent son avenir.      

Ainsi, bien que naturelles, les réactions émotionnelles aux fluctuations des marchés empêchent de réagir efficacement. Il faut donc prendre du recul et tenir le cap en attendant la fin de la tempête.        

  

  

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux