/sports/racing
Navigation

Hamilton aux trousses de Schumacher

Le pilote britannique pourrait rééditer le livre des records de la F1 en 2020

Archive number: M226198
Photo courtoisie, Mercedes-AMG F1 Lewis Hamilton, dont le contrat le liant à l’écurie Mercedes se terminera à la fin de la prochaine saison, a plusieurs records du légendaire Michael Schumacher dans sa mire.

Coup d'oeil sur cet article

Sur fond d’incertitude en raison de l’épidémie de coronavirus COVID-19, la F1 célèbre cette année ses 70 ans d’existence. 

Si la présentation du Grand Prix d’Australie n’est pas affectée ce week-end, il en est autrement pour les manches suivantes de la saison. Pour l’une, l’escale de Bahreïn prévue la semaine prochaine aura lieu sans spectateurs. 

Le Grand Prix de Chine, qui devait être disputé le 19 avril, a été reporté et, selon toute vraisemblance, il pourrait être tout simplement rayé du calendrier. 

La première édition du Grand Prix du Vietnam (5 avril) paraît également compromise, et plusieurs s’inquiètent aussi du sort des courses prévues aux Pays-Bas et en Espagne, les 3 et 10 mai respectivement, qui marquent la rentrée du grand cirque de la F1 en Europe. 

Année de transition 

Mais bon, le millésime 2020 se veut une étape de transition en prévision de l’année prochaine, où le visage de la F1 sera sérieusement transformé. 

À cet égard, Lewis Hamilton ne voudra certes pas rater l’occasion d’égaler, voire d’abaisser des marques appartenant à Michael Schumacher que l’on croyait inaccessibles il n’y a pas si longtemps. 

À sa dernière année du contrat le liant à l’écurie Mercedes, Hamilton voit donc une opportunité en or de rééditer le livre des records de la F1. 

En commençant par le nombre de titres. Le Britannique, âgé de 35 ans, a remporté l’an dernier un sixième championnat du monde et un troisième d’affilée. Il ne lui en reste qu’un seul à conquérir pour rejoindre l’Allemand, qui trône au sommet. 

Victoires et présences sur le podium 

Le record de 91 victoires de Schumacher est également menacé puisque Hamilton en compte 84 à sa fiche. Or, s’il maintient son rythme des dernières saisons (depuis 2014, il a gagné au moins neuf Grands Prix par année), il pourrait marquer l’histoire en 2020. 

À cela, on pourrait aussi ajouter le nombre de présences sur le podium. Le record de 155, aussi détenu par Schumacher, est le premier qui pourrait tomber puisque Hamilton en compte déjà 151. Le Britannique a accédé à la tribune d’honneur 17 fois en 21 épreuves l’an dernier. 

Par ailleurs, un record qui n’appartient ni à Schumacher ni à Hamilton pourrait tomber cette année, soit celui du plus jeune champion du monde. 

Depuis 2010, Sebastian Vettel détient cette marque de précocité quand il a été titré à l’âge de 23 ans et 134 jours. Or Max Verstappen (né le 30 septembre 1997) et Charles Leclerc (16 octobre 1997) auront une chance d’abaisser ce record en F1 cette année. 

 

Latifi, la seule recrue 

Le Grand Prix d’Australie, disputé à Melbourne dimanche, marquera le début de la saison 2020 en F1. Contrairement à l’année dernière, la plupart des écuries ont conservé leur duo de pilotes, à part quelques exceptions. 

Il arrive 

Archive number: M226198
Photo courtoisie

► Après quatre saisons d’apprentissage en F2, où il s’est classé second au classement final en 2019, Nicholas Latifi fait le grand saut en F1. Pour la première fois de l’histoire, deux pilotes canadiens vont ainsi s’affronter à temps plein dans la discipline-reine du sport automobile. Né à Montréal, Latifi, âgé de 24 ans, a toutefois grandi à Toronto. Plusieurs associent sa venue en F1 à la fortune de son père, Michael, comme d’ailleurs son compatriote Lance Stroll. Il sera la seule recrue au départ des Grands Prix cette année au volant d’une Williams, toujours considérée comme la pire monoplace du plateau. 


Il revient 

Archive number: M226198
Photo courtoisie

► Décrit comme l’un des pilotes les plus doués de sa génération, Esteban Ocon pourra à nouveau exprimer son talent à bord d’une Renault. Le Français de 23 ans avait perdu sa place chez Force India à la fin de 2018, au profit de Lance Stroll, quand cette écurie a été rachetée par Lawrence, le père du pilote québécois, et son groupe de partenaires. Ocon n’était toutefois pas demeuré inactif l’an dernier, puisqu’on lui avait confié le rôle de troisième pilote au sein de Mercedes. 


Ils sont partis 

Archive number: M226198
Photo courtoisie

► Après 177 départs en F1, Nico Hülkenberg a perdu son volant au sein de l’écurie Renault à la fin de la saison 2019. L’Allemand de 32 ans détient le record peu enviable du plus grand nombre de participations sans aucune présence sur le podium. Il envisage de poursuivre sa carrière dans une autre catégorie, dont le championnat du monde de Formule électrique. 

Archive number: M226198
Photo courtoisie

► Recruté à temps plein par l’écurie Williams l’an dernier, Robert Kubica comptait bien relancer son parcours en F1 interrompu par un accident de rallye en février 2011. Mais les performances anémiques de sa monoplace l’ont relégué en fond de grille. Chassé par Nicholas Latifi, il s’est trouvé un emploi à titre de pilote d’essai chez Alfa Romeo en F1. Il sera aussi engagé à temps plein dans le championnat allemand DTM de voitures de tourisme à bord d’une BMW. 

► Enfin, l’écurie Toro Rosso a été rebaptisée AlphaTauri, du nom de la ligne de vêtements appartenant à l’entreprise Red Bull. 

Les inscrits cette année 

Ferrari  

  • Sebastian Vettel (GER) 
  • Charles Leclerc (MON)  

Renault  

  • Daniel Ricciardo (AUS) 
  • Esteban Ocon (FRA)  

McLaren  

  • Carlos Sainz fils (ESP) 
  • Lando Norris (GBR)  

Alfa Romeo  

  • Kimi Räikkönen (FIN) 
  • Antonio Giovinazzi (ITA)  

Williams  

  • George Russell (GBR) 
  • Nicholas Latifi (CAN)  

Mercedes  

  • Lewis Hamilton (GBR) 
  • Valtteri Bottas (FIN)  

Red Bull  

  • Max Verstappen (NED) 
  • Alexander Albon (THA)  

Haas  

  • Romain Grosjean (FRA)  
  • Kevin Magnussen (DAN)  

Racing Point  

  • Sergio Pérez (MEX) 
  • Lance Stroll (CAN)  

AlphaTauri  

  • Pierre Gasly (FRA) 
  • Daniil Kvyat (RUS)