/contests
Navigation

Bourses d'études jeunes athlètes 2020

Bourses d'études jeunes athlètes 2020

Coup d'oeil sur cet article

 

Nicolas Masse-Savard
C’est en 2003, à l’âge de 8 ans, que Nicolas Masse-Savard décide de s’inscrire dans un club de natation. Voyant sa sœur exceller dans cette discipline et n’étant pas particulièrement attiré par les sports d’équipe, le jeune garçon y voit alors une occasion de créer de belles amitiés. Progressant lentement mais sûrement, Nicolas commence à faire de réels progrès vers l’âge de 16 ans, moment où il décide de rejoindre l’équipe nationale junior en eau libre. En moins de deux, le jeune homme attrapa la piqûre pour ce sport conjuguant plusieurs types de courses de longue distance : en lac, en rivière et même dans l’océan!
LIRE LA SUITE



Béatrice Bilodeau
Originaire de Sainte-Marie, la jeune hockeyeuse Béatrice Bilodeau peut se targuer d’exceller dans tout ce qu’elle entreprend! En effet, l’athlète de 18 ans a obtenu son diplôme d’études secondaires en sport-études/anglais langue seconde avec une moyenne générale de près de 95 % en juin dernier et elle évolue maintenant au sein du premier trio de son équipe, les Titans du Cégep Limoilou. De quoi être fière!
LIRE LA SUITE



Benjamin Gagné
Ayant commencé à pratiquer la natation à l’âge de 9 ans pour s’amuser, Benjamin Gagné est rapidement tombé en amour avec ce sport ! C’est à 11 ans que le jeune athlète originaire du Saguenay décide de faire son entrée dans un club de compétition de son patelin. Le succès ne tarde pas à se manifester puisque Benjamin termine l’année 2018 au 3e rang de sa discipline, en plus de participer aux Jeux du Québec. Identifié comme espoir par la Fédération de natation du Québec à la suite de ses performances aux Championnats canadiens juniors, l’étudiant qui aspire à devenir chirurgien est promis à un bel avenir.
LIRE LA SUITE



Raphaelle Tousignant
Ayant hérité de la passion du hockey qui règne depuis toujours dans sa famille, Raphaëlle Tousignant a vu sa vie prendre un tournant inattendu à la suite d’un diagnostic de cancer des os, lorsqu’elle avait 11 ans. Ayant dû être amputée de la jambe droite, Raphaëlle est alors tombée en amour avec le parahockey, grâce au soutien de son père et de sa physiothérapeute. Le succès n’a pas tardé pour l’adolescente qui est aujourd’hui la plus jeune membre de l’équipe nationale féminine (Team Canada), en plus de faire partie de l’équipe provinciale masculine (Team Québec) et de l’équipe nationale masculine de développement !
LIRE LA SUITE



Frédérique Beauchamp
Originaire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Frédérique Beauchamp a commencé très jeune à pratiquer plusieurs sports, de la natation au soccer, en passant par le volleyball, le karaté et le ski. Après avoir développé une vibrante passion pour le basketball et mérité une médaille d’or et deux médailles d’argent au niveau national, Frédérique a eu le privilège d’être recrutée par les Nomades du Collège Montmorency. Lors de son arrivée à l’Université Laval, en 2018, l’étudiante en médecine a rejoint les rangs du célèbre Rouge et Or, pour lequel elle joue depuis.
LIRE LA SUITE



Marc-André Trudeau Perron
On peut affirmer sans trop se tromper que Marc-André Trudeau Perron a le sport dans le sang. En effet, dès sa tendre enfance, celui-ci se déplaçait toujours en courant dans la maison, au désespoir de ses parents ! Afin de dépenser son énergie débordante, Marc-André a commencé à jouer au badminton au primaire, avant de s’inscrire aux clubs de course et d’athlétisme de son école secondaire. C’est en se qualifiant au championnat provincial d’athlétisme scolaire en 2015 que l’étudiant a rencontré son entraîneur actuel qui lui a permis de gravir les échelons et d’atteindre l’excellence en athlétisme et en cross-country.
LIRE LA SUITE



Laura Leclair
C’est en plein cœur de sa communauté, à Chelsea, en Outaouais, que Laura Leclair a commencé à pratiquer le ski de fond, à l’âge de 5 ans. En 2017, la jeune fille a pris part à sa première Coupe du monde, une expérience qui lui a permis de découvrir le chemin qu’elle devait prendre pour devenir une athlète régulière de cette prestigieuse compétition. Après avoir été admise au Centre national d’entraînement Pierre-Harvey, situé près du Mont-Sainte-Anne, l’étudiante en administration des affaires a eu le privilège de s’entraîner avec les meilleurs skieurs au Canada, dont le médaillé d’or Alex Harvey.
LIRE LA SUITE



Étienne Briand
Chez les Briand, le judo est un sport de famille ! Étienne a en effet commencé à pratiquer le judo dès l’âge de 7 ans, suivant ainsi les traces de son père, qui était ceinture noire. Son objectif d’alors ? Rien de moins que devenir LE meilleur judoka au monde ! En 2009, le jeune homme originaire de Sept-Îles a quitté le foyer familial pour venir s’entraîner et étudier à Montréal. Après avoir changé de catégorie de poids en 2016, Étienne a obtenu ses meilleurs résultats à vie. Ses performances exceptionnelles lui permettent aujourd’hui de s’approcher de son rêve de jeunesse en figurant au sein du top-10 international.
LIRE LA SUITE



Louis Brosseau
En commençant à pratiquer l’athlétisme à l’âge de 10 ans, Louis Brosseau s’est tout de suite orienté vers le saut en hauteur, la discipline qui lui semblait déjà la plus intéressante. Après quelques années d’initiation à la compétition sur les scènes régionale et provinciale, Louis a rejoint les rangs du Club d’athlétisme de l’Université Laval à la suite de sa première participation aux Jeux du Québec en 2012. Six ans plus tard, il a entrepris ses études en histoire à l’Université Laval, au moment même où il commençait son parcours dans le circuit universitaire d’athlétisme. Puis, en décembre dernier, Louis a réussi à établir un nouveau record canadien grâce à un saut de 2,07 m !
LIRE LA SUITE