/entertainment/shows
Navigation

Cirque du Soleil: « C’est majeur comme situation»

Le coronavirus force le Cirque du Soleil à annuler plusieurs de ses spectacles

Cirque du Soleil: « C’est majeur comme situation»
Photo d'Archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Cirque du Soleil n’a jamais vécu une telle crise de son histoire. À cause du coronavirus, la compagnie vient d’annuler plusieurs représentations de ses spectacles Kooza, Totem, Axel et Corteo à travers le monde. Les pertes pourraient s’élever à des millions de dollars. 

• À lire aussi: Le Cirque frappe un mur à Las Vegas  

Le couperet est tombé mardi sur le spectacle Kooza, qui devait être présenté à Lyon, en France, du 20 mars au 26 avril. Puisque le gouvernement français interdit les rassemblements de plus de 1000 personnes, le Cirque a dû annuler cette série de spectacles. 

Mardi soir à Munich, la représentation de Totem a aussi été annulée. Les autres dates jusqu’au 22 mars pourraient toutefois être maintenues.  

Axel a été annulé à San Jose, en Californie.
Photo Martin Chevalier
Axel a été annulé à San Jose, en Californie.

« On cherche des solutions pour la suite, mentionne la porte-parole du Cirque, Caroline Couillard. On pourrait potentiellement réduire le nombre de billets pour faire moins de 1000 personnes. »  

Les passages de Totem à Rome et à Milan ont également été annulés. 

Les passages de Totem à Rome et à Milan ont été annulés.
Photo courtoisie, Cirque du Soleil
Les passages de Totem à Rome et à Milan ont été annulés.

Du côté de Corteo, les représentations à Vienne, en Autriche (25 au 29 mars), à Montpellier (2 au 5 avril) et à Aix-en-Provence (8 au 12 avril), en France, ont été annulées. Mais celles d’Anvers, en Belgique, tiennent toujours, de demain jusqu’au 22 mars. 

Corteo ne sera pas présenté à Vienne, à Aix-en-Provence et à Montpellier.
Photo courtoisie, Bruno Petrozza
Corteo ne sera pas présenté à Vienne, à Aix-en-Provence et à Montpellier.

Aux États-Unis, la tournée du spectacle sur glace Axel ne pourra s’arrêter comme prévu à San Jose, en Californie, du 24 au 28 mars. « On travaille par contre sur d’autres dates. C’est à suivre », indique Caroline Couillard. 

Retour espéré en Chine 

En Chine, le spectacle résident Un monde fantastique est arrêté depuis le 23 janvier. Une centaine de représentations de cette nouvelle création avaient été données à Hangzhou depuis le mois d’août.  

« On a un retour prévu pour le 24 avril, sous toutes réserves, dit Caroline Couillard. C’est une date qui a été fixée par les autorités gouvernementales. Nos équipes se préparent et souhaitent une réouverture du spectacle. » 

Toutes ces annulations simultanées à la grandeur du globe représentent la plus grosse crise de l’histoire du Cirque du Soleil, selon la porte-parole. « C’est majeur, comme situation ».  

Les pertes pourraient-elles s’élever à des millions de dollars ? « Oui, on peut aller à des millions, c’est sûr. Mais je ne peux pas chiffrer de façon précise à combien ça s’élève, car la situation est vraiment changeante et évolutive ». 

Les six spectacles résidents à Las Vegas demeurent quant à eux tous à l’affiche, pour l’instant. Seul le spectacle de la fondation One Drop, qui était prévu pour le 27 mars au Luxor, a été annulé. « Pour les spectacles à Vegas, on regarde la situation et on s’assure que les mesures de sécurité et d’hygiène sont en place, dit Caroline Couillard. L’affluence est là. On n’a pas de raison de croire que nos employés, nos artistes et le public sont en danger. Mais la situation évolue et s’il y a quoi que ce soit, on prendra les mesures qui s’imposent ». 

À Montréal, la première représentation du spectacle Sous un même ciel est toujours prévue pour le 30 avril. Il n’y a aucun changement non plus du côté de Disney Springs, en Floride, qui accueillera le nouveau spectacle résident Drawn to Life, dès le 17 avril.