/sports/hockey
Navigation

COVID-19: le Centre Vidéotron prêt pour la LNH au besoin

GEN-CENTRE-VIDEOTRON
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

Le Centre Vidéotron se dit prêt à frapper en relève si la Ligue nationale de hockey décide d’organiser des matchs de son calendrier en terrain neutre pour réduire les risques de propagation de la COVID-19 dans les endroits durement touchés.  

Les activités régulières de la LNH n’ont pas encore subi d’effets négatifs liés à la pandémie de coronavirus, mais certaines équipes pourraient devoir trouver des solutions alternatives avant longtemps.  

À San Jose, les Sharks devront jouer à huis clos leurs prochains matchs locaux à moins de trouver un site temporaire, selon une interdiction du comté de Santa Clara de tenir des rassemblements de plus de 1000 personnes. Le Canadien affrontera d’ailleurs les Sharks, le 19 mar

En Ohio, où les Blue Jackets de Columbus élisent domicile, le gouverneur de l’État a demandé que les événements sportifs intérieurs soient tenus sans spectateurs, une directive que les Jackets ont toutefois décidé d’ignorer pour l’instant. 

Dans ce contexte, le Centre Vidéotron, qui a accueilli plusieurs matchs préparatoires depuis son ouverture en septembre 2015, pourrait se transformer en terre d’accueil temporaire. Le commissaire Gary Bettman avait déclaré samedi soir que son circuit évaluait «toutes les options imaginables» face à la menace de la maladie.   

«On regarde la situation évoluer, mais il n’y a pas de mouvement dans ce sens-là. Il est clair que si la LNH est à la recherche de sites neutres, on a un amphithéâtre prêt et on serait intéressé. On a reçu des matchs préparatoires, on a eu l’une des foules les plus importantes en match hors-concours lors de la Coupe du monde en 2016 et on est dans une ville qui aime le hockey», a souligné au Journal le chef de l’exploitation du Groupe Sports et divertissement de Québecor, Martin Tremblay. 

Installations prêtes 

Le calendrier des événements des prochaines semaines au domicile des Remparts de Québec offre une «certaine flexibilité» pour y apporter des modifications si la LNH cherche des endroits capables de répondre à ses exigences rapidement.  

«On est dans une ville qui aime le hockey, très sécuritaire pour la santé publique pour le moment et on a un aréna prêt. Cela dit, on ne souhaite pas de problème de santé publique à aucune agglomération», a assuré M. Tremblay, refusant de dire si des discussions avaient eu lieu jusqu’ici avec les bonzes du circuit Bettman. 

Le dernier match préparatoire de la LNH dans la Vieille Capitale a été présenté le 20 septembre 2018 entre le Canadien et les Capitals de Washington, attirant une foule de 11 296 spectateurs.