/entertainment/tv
Navigation

La série Autiste, bientôt majeur fait œuvre utile

Charles Lafortune accueille « très favorablement » le budget Girard

Charles Lafortune
Photo courtoisie Sophie Prégent et Charles Lafortune avec leur fils, Mathis.

Coup d'oeil sur cet article

Charles Lafortune salue « haut et fort » les mesures relatives aux personnes autistes prévues dans le budget du gouvernement du Québec. L’animateur réclamait leur adoption dans Autiste, bientôt majeur. 

En entrevue au Journal, Charles Lafortune croit qu’il serait « présomptueux » de prétendre qu’Autiste, bientôt majeur, une populaire série documentaire diffusée à TVA et MOI ET CIE, soit responsable des investissements de masse annoncés mardi. Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit des plus grosses sommes accordées à cette clientèle depuis des années. Et qu’elles arrivent après que Charles Lafortune et Sophie Prégent, parents d’un fils de 18 ans atteint d’un trouble du spectre de l’autisme, eurent parlé au premier ministre François Legault dans l’émission. 

Tournée l’été dernier et montrée dans l’épisode 7, cette rencontre avait visiblement touché le chef caquiste. En plus de reconnaître un manque de ressources, ce dernier avait reconnu que « beaucoup de choses » devaient changer. 

  • ÉCOUTEZ l'entrevue de Charles Lafortune à QUB Radio:

Résultat : le budget 2020-2021 du ministre des Finances, Eric Girard, prévoit qu’une aide de 126 millions $ sur 5 ans sera octroyée aux parents d’un enfant handicapé devenu majeur requérant des soins exceptionnels. De plus, 250 millions $ seront consacrés à mettre en place de nouveaux modèles d’hébergement pour les besoins des Québécois qui présentent une déficience intellectuelle, physique ou qui souffrent d’un trouble du spectre de l’autisme. 

« La série a sensibilisé beaucoup de gens, reconnaît Charles Lafortune au téléphone. Mon ami Mario Dumont me disait qu’un député qui veut faire quelque chose comme ça, c’est long. Ça prend beaucoup plus de temps. Ça montre à quel point la télévision a encore un pouvoir rassembleur. Elle peut avoir un puissant pouvoir de conscientisation quand elle n’est pas moralisatrice et quand elle expose les affaires avec douceur et sensibilité. »  

Une préoccupation 

Charles Lafortune se rappelle bien son meeting avec François Legault. « Quand on l’a rencontré, il avait regardé les premiers épisodes qu’on avait montés. Malgré son horaire chargé. C’était clairement une préoccupation. » 

En produisant la série, Charles Lafortune désirait non seulement porter son message jusqu’aux décideurs, mais « donner une voix » aux nombreuses associations qui s’occupent des personnes autistes. 

Accueil  

L’animateur est fier de l’accueil qu’Autiste, bientôt majeur a reçu. Quand on compte les diffusions sur MOI ET CIE et TVA, les cotes d’écoute avoisinent le million de téléspectateurs par épisode, selon les données confirmées de Numéris. 

« Une maman m’a écrit pour me dire : “Mon garçon de neuf ans n’est pas toujours gentil avec les autres dans la cour d’école. Mais ce soir, après avoir regardé votre émission, il s’est mis à pleurer parce qu’il a pris conscience de ce qu’il fait subir aux autres.” Ça m’a énormément touché. » 


Charles Lafortune tourne la suite d’Autiste, bientôt majeur.