/world/europe
Navigation

Coronavirus: entre 5 000 et 10 000 personnes « probablement » infectées au Royaume-Uni

BRITAIN-HEALTH-VIRUS
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le nombre de personnes infectées par le nouveau coronavirus au Royaume-Uni se situe « probablement » entre 5000 et 10 000 personnes, a estimé jeudi le gouvernement, annonçant de nouvelles mesures pour contenir la pandémie.  

• À lire aussi: Les derniers développements de la pandémie COVID-19  

• À lire aussi: Trump interdit aux Européens d’entrer aux États-Unis 

Si le nombre de cas recensés est de 590, « nous sommes probablement entre 5000 et 10 000 personnes infectées actuellement », a déclaré le conseiller scientifique du gouvernement, Patrick Vallance, alors que le Royaume-Uni cherche désormais à retarder le pic de la crise.   

« Nous sommes sur une trajectoire qui nous montre que nous sommes quatre semaines derrière l’Italie et d’autres pays européens », a-t-il ajouté.   

Boris Johnson
AFP
Boris Johnson

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé jeudi le passage à une nouvelle phase de son plan d’action, destinée à retarder le pic de la crise jusqu’aux beaux jours, dans le but de soulager la pression sur les services de santé.   

  • ÉCOUTEZ le bilan de Hélène Kohl, correspondante pour Europe 1 en Allemagne, à QUB Radio:

« C’est la pire crise de santé publique de cette génération », a-t-il déclaré lors d’un conférence de presse à Downing street.   

Le pays n’envisage pas à ce stade de d’interdire les rassemblements de masse ou de fermer les écoles, a-t-il ajouté.   

Concrètement, le gouvernement recommande désormais que quiconque présente des symptômes, même légers, s’isole pour sept jours.   

Par ailleurs, la Commission électorale a écrit au gouvernement pour recommander de reporter les élections locales de mai, parmi lesquelles figurent celles de la mairie de Londres jusqu’à l’automne, a-t-elle annoncé sur Tweetter.   

Plusieurs experts de santé publique ont critiqué le réponse du Royaume-Uni face à la crise, la jugeant insuffisante.