/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Le coronavirus continue de faire mal au sport

Coup d'oeil sur cet article

D’autres compétitions sportives ont subi le couperet, jeudi, dans la foulée d’annulations d’événements causées par la pandémie du coronavirus, le circuit de l’ATP ayant entre autres interrompu son calendrier pour les six prochaines semaines.  

• À lire aussi: La NBA sonnée par la suspension des matchs  

• À lire aussi: Les Raptors se placent en quarantaine  

• À lire aussi: Tous les entraînements annulés en raison du coronavirus  

Ainsi, le tournoi de tennis de Miami, qui devait réunir les meilleures raquettes de l’ATP et de la WTA du 23 mars au 5 avril, n’aura pas lieu, a confirmé le maire de la ville floridienne, Carlos A. Gimenez.

De son côté, la WTA a annulé les tournois qui devaient avoir lieu à Charleston, Bogota et Guadalajara. D’autre part, aucune épreuve de l’ITF ne sera disputée avant le 20 avril. Enfin, Tennis Canada a annulé tous ses événements jusqu’au 6 avril.

Ces décisions ont été prises quelques jours après que le tournoi d’Indian Wells, en Californie, ait été annulé.

La MLS aussi

Pour sa part, la Major League Soccer (MLS) a emboîté le pas à la NBA. L’Impact de Montréal devait disputer sa prochaine partie le 21 mars en visitant le Minnesota United. Le match-retour de son quart de finale de la Ligue des champions de la CONCACAF contre le C.D. Olimpia a également été remis à plus tard.

Dans la LCF, les essais régionaux et nationaux, qui devaient avoir lieu d’ici la fin du mois de mars, ont été annulés. La XFL a également annoncé avoir mis fin à sa saison, non sans confirmer que le circuit sera de retour en 2021.

Autres sports

Dans les autres sports, la Fédération internationale de basketball cessera momentanément ses activités à compter de vendredi. Chez les hommes, les qualifications pour les Jeux olympiques devraient reprendre en juin, tandis que du côté féminin, la phase qualificative est déjà complétée.

En Europe, le soccer espagnol a aussi été frappé puisque la Liga a suspendu son championnat jusqu’à la fin mars. Le Real Madrid se trouve pour sa part en quarantaine – tous les sports confondus – à la suite d’un test positif au coronavirus d’un de ses porte-couleurs en basketball.

L’entraîneur-chef d’Arsenal, Mikel Arteta, a quant à lui été déclaré positif à la maladie.
Du côté du Grand Prix d’Australie, la course de Formule 1 a été annulée. Un membre de l'écurie McLaren est aux prises avec la COVID-19.

En NASCAR, les courses prévues à Atlanta (15 mars) et Miami (22 mars) se dérouleront à huis clos.

La LPGA a pour sa part repoussé ses trois prochains tournois.

Le monde du plongeon n’échappe pas non plus à la menace du coronavirus. La Série mondiale de Kazan (20 au 22 mars) a donc été remise à l’automne, alors que celle de Londres (27 au 29 mars) demeure au calendrier pour l’instant. La Coupe du monde de Tokyo (21 au 26 avril) fait l’objet d’une étude.

Enfin, Curling Canada a choisi de remettre à plus tard la tenue des Championnats canadiens.  

Photo AFP

LE TOURNOI DU MARCH MADNESS ANNULÉ     

L’organe central du sport universitaire américain, la NCAA, a annoncé jeudi l’annulation de la « March Madness », la phase finale du championnat de basket qui constitue l’évènement le plus passionnément suivi aux Etats-Unis après le Superbowl, en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus.   

« Le président de la NCAA, Mark Emmert et son directoire ont annulé les tournois des championnats de Division 1, hommes et femmes, ainsi que tous les championnats NCAA d’hiver et de printemps restant à jouer. Cette décision est basée sur l’évolution du Covid-19 en tant que menace pour la santé publique », indique le communiqué de l’instance.   

Cette décision survient 24 heures après l’annonce par la NCAA de la tenue des matches à huis clos, qui devaient débuter le 15 mars avec 68 équipes en lice et mener à la finale le 6 avril au Mercedes-Benz Stadium d’Atlanta. Ce qui dénaturait la caractéristique principale de cette « March Madness » qui tient son nom et sa réputation de l’enthousiasme allant jusqu’à la passion parfois délirante affichée par les fans.   

Mais depuis, la NBA a suspendu sa saison sine die après que le Français Rudy Gobert a été le premier joueur à avoir été testé positif au coronavirus. Une décision drastique également prise ce jeudi par d’autres grandes ligues sportives professionnelles aux Etats-Unis, comme la NHL (hockey sur glace) et la MLS (football).      

Le Covid-19, apparu en Chine en décembre a jusqu’à présent infecté plus de 130 000 personnes dans le monde et tué plus de 4 900, selon un décompte de l’AFP. Aux États-Unis, l’épidémie a été contractée par plus de 1 300 personnes et causé au moins 32 décès.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.