/world/usa
Navigation

Reconnaissance faciale: le gouvernement américain poursuivi en justice

Reconnaissance faciale: le gouvernement américain poursuivi en justice
Photo d'Archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

WASHINGTON | Une puissante association de défense des libertés individuelles a porté plainte jeudi contre le gouvernement américain, exigeant que ce dernier dévoile plus de détails sur l’usage qu’il fait des technologies de reconnaissance faciale utilisées dans les aéroports. 

Cette association, l’American Civil Liberties Union (ACLU), veut forcer le ministère américain de la Sécurité intérieure à publier des documents expliquant sa politique vis-à-vis de cette technologie, qui soulève l’épineux problème de la gestion des données personnelles et dont l’usage a été étendu ces derniers mois dans les aéroports. 

« Parce que les faits importants sur cette surveillance sont toujours secrets, le public n’a pas les informations nécessaires pour exiger des réponses des agences qui l’utilisent. Nous portons plainte pour avoir plus de cette transparence dont nous avons tant besoin », a déclaré son avocate Ashley Gorski. 

Selon l’ACLU, le ministère de la Sécurité intérieure et d’autres agences gouvernementales ont refusé de répondre pour donner des précisions sur leurs contrats avec les compagnies aériennes, les aéroports, et leur politique de collecte des informations biométriques. 

Un manque de transparence « perturbant » pour Ashley Gorski. 

L’année dernière, l’ACLU a porté plainte contre la police fédérale américaine, le FBI, pour demander la publication de sa base de données, censée contenir 640 millions images et données biométriques.