/world/pacificasia
Navigation

Virus: en Corée du Sud, le nombre de nouveaux cas au plus bas depuis trois semaines

Virus: en Corée du Sud, le nombre de nouveaux cas au plus bas depuis trois semaines
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

La Corée du Sud, qui a été le plus grand foyer de l’épidémie de Covid-19 après la Chine, a fait état vendredi du plus faible nombre de nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus depuis trois semaines.

Pour la première fois, le nombre de patients guéris a dépassé jeudi celui des nouvelles contaminations, ont annoncé vendredi les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

Au total, 110 nouveaux cas ont été recensés jeudi, ce qui porte le total des personnes contaminées en Corée du Sud à 7 979.

Le même jour, le nombre de patients complètement guéris et ressortis de l’hôpital s’est élevé à 177, selon la même source.

Le nombre de nouveaux cas à Daegu, la ville épicentre de l’épidémie, et dans la province voisine du Nord Gyeongsang a «considérablement» diminué, ont affirmé les autorités.  

Jusqu’à présent, près de 90% des nouvelles contaminations étaient enregistrées dans ces deux régions. 

Le Premier ministre Chung Sye-kyun a cependant déclaré que le gouvernement «ne devait pas se reposer sur ses lauriers».

«La lutte contre le coronavirus est maintenant devenue une bataille mondiale qui va bien au-delà de Daegu», a-t-il déclaré. 

Tous les matins, la Corée du Sud fait état du nombre de nouveaux cas. Ces derniers jours, les chiffres étaient bien inférieurs aux 500 à 600 nouvelles contaminations quotidiennes enregistrées début mars. 

Le chiffre de 110 nouveaux cas recensés par KCDC est le plus bas depuis le 21 février. Une personne est par ailleurs décédée jeudi, portant le nombre total de morts liées au nouveau coronavirus à 67.

Le pays dispose d’un système médical performant et a procédé à une vaste campagne de dépistage au nouveau coronavirus.

La Bourse de Séoul a cependant été affectée vendredi par les conséquences économiques mondiales de l’épidémie de Covid-19.

Les échanges ont été suspendus six minutes après l’ouverture de la Bourse sud-coréenne après la chute de 6,8% ou 126,43 points de l’indice de référence Kospi qui est tombé à 1 707,90 points.

La veille, les échanges avaient également été suspendus pour la première fois depuis 2011.