/maisonextra
Navigation

Hausse de 43% des ventes en février

Les ventes résidentielles ont bondi de 43% au cours du mois de février dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec.
Photo Can Stock Photo / irina88w Les ventes résidentielles ont bondi de 43% au cours du mois de février dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Au cours du mois de février, les ventes résidentielles ont bondi de 43% dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec.

«L’activité s’accroît de façon accélérée dans la RMR de Québec, et ce, dans tous les secteurs et toutes les catégories. Le marché de l’emploi très tendu et la hausse soutenue du revenu des ménages rendent les conditions propices à l’achat d’une propriété. Malgré cette forte activité, le niveau d’inscriptions demeure élevé, ce qui préserve encore le marché d’une pression haussière sur les prix, à l’exception des plex, ce mois-ci», remarque Julie Saucier, présidente et chef de la direction de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ).

Ce qui a retenu l’attention

En février, les 1108 ventes compilées représentent un niveau d’activité record, détrônant ainsi les 1043 ventes enregistrées en 2002.

D’un point de vue géographique, l’agglomération de Québec et la Périphérie Nord sont arrivées nez à nez en engrangeant une hausse des ventes totales de l’ordre de 44% en février. La Rive-Sud fait également bonne figure puisque les ventes y ont augmenté de 38% au cours du mois.

Difficile de croire qu’avec une hausse remarquable de 40%, les propriétés unifamiliales ont enregistré la plus faible augmentation du nombre de propriétés vendues de tous les segments de marché en février. Précisons que les maisons unifamiliales demeurent malgré tout le type de propriété le plus vendu de la région.

Du côté des prix, le segment des plex, ces petits immeubles de deux à cinq logements, a connu la hausse la plus importante au cours du mois avec une augmentation de 18% du prix médian.

Avec un délai de ventes de 112 jours, ce qui correspond à 4 jours de moins par rapport à l’année dernière à pareille date, ce sont les plex qui se vendent le plus rapidement dans la région de Québec.