/news/society
Navigation

Nous serons là pour vous

Lyne Robitaille
Photo TVA Publications, Bruno Petrozza Lyne Robitaille

Coup d'oeil sur cet article

Le Journal de Montréal poursuit aujourd’hui sa couverture complète de la crise du coronavirus. Comme hier, tous les textes de notre édition principale y sont consacrés d’une manière ou d’une autre.  

Notre couverture évoluera au fur et à mesure que nous réaliserons si nos lecteurs veulent de l’information sur d’autres sujets, mais pour le moment, ce n’est certainement pas le cas. Pour cette raison, nos lecteurs remarqueront que plusieurs rubriques habituelles du samedi ne sont pas publiées, car elles nous apparaissaient peu pertinentes dans le contexte de gravité actuelle.     

 Nous publions aussi au centre du Journal un cahier pratique de 8 pages que nous vous conseillons de conserver pour les prochains jours, voire les prochaines semaines. Vous y trouverez une foule de conseils et de trucs utiles pour mieux naviguer dans cette tempête mondiale et résolument locale.    

Sports et culture  

Malgré l’annulation des événements sportifs et culturels, nos journalistes ne manquent pas de sujets pour vous. Ce sera différent, mais ce sera intéressant.    

Dans le sport par exemple, nous vous tiendrons au courant des activités de vos vedettes sportives en cette période de repos obligatoire.     

Autre exemple : comme nos pages de statistiques ne sont plus pertinentes, nos statisticiens-recherchistes vous proposeront des quiz pour tester vos connaissances et pour vous amuser un peu.     

Dans nos pages culturelles, nous consacrerons beaucoup plus d’espace rédactionnel à votre programmation télé. Qu’on le veuille ou non, la télévision deviendra le principal loisir culturel des Québécois au cours des prochaines semaines et nous vous tiendrons au courant des choix qui s’offrent à vous et votre famille.    

Encore toute une édition entièrement consacrée à la crise. Des précisions concernant nos cahiers du samedi.
Encore toute une édition entièrement consacrée à la crise. Des précisions concernant nos cahiers du samedi.

Nos cahiers  

Par ailleurs, nos cahiers Weekend et Évasion ont été imprimés mercredi et jeudi et, au moment de mettre sous presse, certains événements n’avaient pas encore été annulés. Des textes peuvent laisser croire le contraire, nous tenons à vous en aviser.    

Nous poursuivons d’ailleurs la publication de notre cahier Évasion, bien que ce ne soit pas notre intention de vous inviter à voyager. La vie reprendra bien son cours normal un jour et il est permis de rêver d’ici là.     

Vous retrouverez également des choix de lecture, comme à l’habitude, dans notre cahier Livres, un autre loisir qui risque de devenir encore plus populaire.     

Finalement, notre cahier Casa vous propose plusieurs textes sur l’entretien de la maison, ce qui tombe fort bien dans le contexte. Ce contenu avait été prévu pour coïncider avec la sortie de notre nouveau livre écrit par notre chroniqueuse mieux connue sous le nom de Madame Chasse-Taches. Casa se trouve au centre de notre cahier annuel consacré aux Grands Bâtisseurs. En cette époque où plusieurs cherchent des valeurs plus sûres pour investir leur argent, c’est une lecture qui sera appréciée.    

Merci  

C’est notre ferme intention de continuer à publier et à distribuer notre journal à travers le Québec. Nous avons pris tous les moyens pour nous en assurer. Une source d’information fiable est une nécessité, en particulier en période de crise.     

La situation actuelle pose évidemment plusieurs défis à nos équipes de reportage et de production. Heureusement, Le Journal de Montréal est un pionnier dans le travail à distance et un modèle parmi tous les journaux du monde, ce qui nous aidera à poursuivre notre impression quotidienne.    

Pour rester informés en tout temps, nous vous invitons aussi à consulter notre site internet ou notre application J5 pour cellulaires et tablettes. Vous serez aussi rapidement informés de toutes les nouvelles importantes grâce à notre service d’alertes.    

Nous tenons à remercier nos lecteurs pour leur confiance. Nous remercions aussi nos annonceurs et continuerons à les soutenir dans l’épreuve que plusieurs traversent en ce moment. Enfin, je tiens à remercier nos employés qui redoublent d’efforts pour réaliser ce journal avec professionnalisme dans des conditions difficiles.    

Lyne Robitaille, Présidente et Éditrice