/sports/tennis
Navigation

Coupe Davis: une tâche pas nécessairement facile

Coupe Davis: une tâche pas nécessairement facile
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Canada ne crie pas victoire en vue de ses affrontements contre le Kazakhstan et la Suède au sein du groupe B lors de la phase préliminaire des finales de la Coupe Davis, qui auront lieu du 23 au 29 novembre 2020, en Espagne. 

Les représentants de l’unifolié en seront à une deuxième présence consécutive à cet événement. Ils s’étaient avoués vaincus en grande finale face à l’Espagne l’année dernière, mais le capitaine Frank Dancevic refuse de tenir ces succès pour acquis. 

«Nous attendons avec impatience de prendre part aux finales de la Coupe Davis pour une deuxième année consécutive, a dit Dancevic dans un communiqué de Tennis Canada. 

«Même si nous faisons partie des têtes de série cette année, nous savons que nous n’aurons pas la tâche facile, car toutes les équipes sont solides. Comme nous l’avons vu l’an dernier, n’importe quel pays peut causer des surprises, puisque le calibre de jeu est très élevé. Nos joueurs seront prêts et sont très enthousiastes à l’idée de relever le défi qui se présente à eux.» 

Le Kazakhstan devrait compter sur Alexander Bublik (51e), Mikhail Kukushkin (91e) et Dmitry Popko (175e) pour le représenter. La Suède pourrait, quant à elle, miser sur les frères Mikael (68e) et Elias (206e) Ymer.