/sports/racing
Navigation

Série IndyCar: des spectateurs furieux à St. Petersburg

Coup d'oeil sur cet article

La pandémie de la COVID-19 a mené à l’annulation des quatre courses initiales de la série IndyCar, dont la première qui devait être disputée dimanche à St. Petersburg, en Floride.

Or, l’entreprise de promotion refuse de rembourser tous les amateurs qui s’étaient procuré des billets pour assister à l’épreuve. Elle leur accorde plutôt un crédit pour l’an prochain, combiné à un rabais de 10 %, applicable en 2020 pour une autre course organisée par le Groupe Green Savoree Racing Promotion, dont l’Indy de Toronto en juillet.

Furieux, non sans raison, les spectateurs ont profité des tribunes de Twitter et de Facebook pour décrier cette situation inacceptable. 

« C’est notre argent et nous voulons le récupérer... C’est ridicule et je vais poursuivre les autorités concernées pour obtenir justice... C’est un œil au beurre noir pour la série et la ville... Comment peut-on prévoir un an d’avance si on pourra s’y rendre ? L’IndyCar est en manque de popularité et vous allez perdre le peu d’amateurs qu’il vous reste... Nous allons nous battre pour être remboursés », peut-on notamment lire sur les réseaux sociaux. 

Le pire, c’est que les amateurs qui avaient acheté des billets pour le Grand Prix de l’Alabama, deuxième étape de l’IndyCar prévue le 5 avril, seront, eux, remboursés en totalité. 

1800 pneus à la poubelle

Quand on parle de mauvaise gestion de la pandémie, en voici une autre preuve. La décision de la F1 d’annuler le Grand Prix d’Australie à peine deux heures avant le début des activités, vendredi matin, a coûté cher à Pirelli.

Le fournisseur italien a confirmé à nos confrères de Motorsports.com qu’il n’a eu d’autre choix que de détruire les 1800 pneus qui étaient déjà prêts, la veille, pour les 10 écuries du plateau. Ils seront toutefois recyclés, rassure-t-on.

Lors des courses qui ne se déroulent pas en Europe, les pneus ne doivent pas être montés sur les jantes pendant le transport pour optimiser leur rendement.