/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19: Horacio Arruda conseille aux ados d'éviter les «échanges de produits biologiques»

Le directeur national de la santé publique Horacio Arruda
Photo Stevens Leblanc Le directeur national de la santé publique Horacio Arruda

Coup d'oeil sur cet article

Le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, conseille aux adolescents d’éviter les échanges de fluides en temps de pandémie. 

• À lire aussi: «Les gestes posés aujourd’hui vont sauver des vies», dit François Legault 

• À lire aussi: Coronavirus: le nombre de cas monte à 50 au Québec, plus de 400 au pays 

• À lire aussi: COVID-19: le Canada ferme ses frontières aux voyageurs étrangers 

Ce n’est pas parce que la situation est critique qu’on ne peut pas rire un peu. Sourire en coin, le Dr Arruda a recommandé aux adolescents en manque de vie sociale avec la fermeture des écoles d’éviter les contacts physiques rapprochés. 

«C'est peut-être le temps de reporter nos échanges de produits biologiques à un autre moment donné», a-t-il lancé. Le premier ministre François Legault, à ses côtés, souriait à pleines dents. 

Évitez les partys portes ouvertes 

«Essayez de ne pas avoir une concentration de 60 jeunes dans la même salle. Essayez d'être un peu plus distants les uns des autres, de [ne pas] se passer la bière», a-t-il ajouté. 

M. Arruda ne «veut pas empêcher les gens de vivre». «Mais si j’étais quelqu’un qui revient de voyage, qui est un ado et qui est dans sa période de 14 jours d’isolement, je n’irais pas à un party. S’il se passe quelque chose, je vais me faire accuser d’avoir été celui qui a amené la maladie», a-t-il ajouté. 

Pour le moment, il a répété les conseils de base, qui s’appliquent à tous, même aux ados: si on a voyagé ou si on a été en contact avec quelqu’un qui a voyagé ou si on a des symptômes, on reste à la maison. On maintient également une hygiène respiratoire. 

«Peut-être qu’il faudrait mettre du savon et du Purell à côté de la bière pour vos adolescents, mais, encore là, je ne recommande pas ce que j’appellerais l’échange de produits biologiques actuellement», a-t-il ajouté, sourire en coin. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

À voir aussi 

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.