/sports/opinion/columnists
Navigation

Séries : la LNH jongle avec plusieurs scénarios

Hurricanes c. Canadiens
Photo Martin Chevalier Dans l’une des formules envisagées par la LNH, le Canadien serait qualifié pour les séries éliminatoires.

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien en séries éliminatoires ? Vous avez sans doute entendu ou lu qu’un journal avait publié un scénario envisagé pour les séries éliminatoires, évidemment si jamais la Ligue nationale reprend éventuellement ses activités. 

Un scénario où le Canadien affronterait les Penguins de Pittsburgh au premier tour. Plutôt que 16 équipes, on accorderait un laissez-passer à 24 formations. Évidemment, les équipes de tête passeraient
automatiquement au deuxième tour. 

On peut imaginer que plusieurs suggestions seront déposées sur le bureau du commissaire. Déjà quelques équipes ont fait part de leurs suggestions.  

Au cours des prochains jours, puisqu’on discutera longuement du protocole de retour au travail, les experts proposeront ce qu’ils qualifieront la formule idéale, la plus juste.   

Le sujet qui retiendra le plus l’attention est celui des séries éliminatoires. La ligue peut toujours s’en remettre au classement actuel et procéder à des séries quatre de sept, comme c’est le cas depuis quelques années. 

Ainsi donc, les trois équipes de tête de chacune des quatre divisions obtiendraient une qualification alors qu’on déterminerait les équipes 7 et 8 dans chaque association par le nombre de points accumulés. 

Matchs en moins 

Cependant, il restait entre 11 à 14 matchs à disputer pour les équipes quand la LNH a ordonné la pause des activités aux propriétaires, une décision incontournable dans les circonstances. On peut déjà présumer que certains propriétaires prêcheront pour leur paroisse et présenteront un scénario accordant toutes les chances à leur formation de participer au tournoi printanier. 

Toutes les suggestions mériteront une attention particulière si, évidemment, le commissaire Gary Bettman cède aux pressions de quelques propriétaires influents. 

Il n’y aura pas de formule idéale. 

Cependant, il y a quelques années, quand Bob Gainey passait beaucoup de temps à émettre des suggestions, mais aucune vraiment pour améliorer son équipe, il avait imaginé une formule basée sur celle du baseball majeur et qui, disait-il, pourrait créer un intérêt plus grand chez les amateurs. 

Le baseball se tourne vers un match suicide pour briser l’égalité au classement. 

Dans la formule concoctée par Gainey et qui aurait évidemment aidé parfois le Canadien à sauver une saison, tout est axé sur un match de barrage. 

Ainsi, les trois équipes de tête mériteraient, comme le veut la formule actuelle, un laissez-passer. 

Comment déterminer maintenant les équipes 7 et 8 ? 

En présentant un match. 

Ainsi, les quatre meilleures formations au classement des équipes non qualifiées s’affronteraient dans un match disputé sur la patinoire des deux équipes ayant obtenu le plus grand nombre de points au classement. 

La formule 

Les deux gagnants deviendraient alors les deux équipes repêchées. 

Dans la division Atlantique, Boston, Tampa Bay et Toronto obtiendraient leur qualification pour les séries éliminatoires, tout comme pour Washington, Philadelphie et Pittsburgh dans la division Métropolitaine. 

Maintenant, les quatre formations qui seraient impliquées dans un match suicide sont : Caroline (81 pts), Columbus (81 pts), les Islanders de New York (80) et les Rangers de New York (79 pts). 

Évidemment, en Floride, on contesterait une telle formule. Les Panthers ont 78 points au classement, mais ils ont disputé un match de moins que les Blues Jackets et les Rangers. Et les Islanders exigeraient l’avantage de la patinoire pour le match suicide. Ils ont un point de retard sur les Blue Jackets, mais ont disputé deux matchs de moins. 

Donc, selon la formule, les Rangers affronteraient les Hurricanes à Raleigh, et les Islanders de New York visiteraient les Blue Jackets à Columbus.   

Maintenant, si les Hurricanes et les Blue Jackets gagnent, Columbus affronterait les Bruins et les Hurricanes se mesureraient aux Capitals. Toronto serait opposée au Lightning, et les Penguins aux Flyers. 

Dans la division Centrale de l’Association de l’Ouest, St. Louis, Colorado et Dallas obtiendraient un droit d’entrée. Dans la division Pacifique, les équipes qualifiées seraient Vegas, Edmonton et Calgary. 

Pour la sélection des équipes 7 et 8, Winnipeg (80 pts) affronterait Minnesota (77 pts) et Vancouver (78 pts) se rendrait à Nashville (78 pts) pour un match contre les Predators. Si Nashville et Winnipeg gagnaient leur match, Nashville serait opposé aux Blues et les Winnipeg à Vegas. Dallas affronterait Colorado, et Calgary serait opposé à Edmonton. 

Un scénario intéressant.