/world/america
Navigation

Coronavirus: 1er mort au Costa Rica, Panama et Bolivie sous couvre-feu

Coup d'oeil sur cet article

San José | Le Costa Rica a enregistré mercredi son premier décès du nouveau coronavirus, tandis que le Panama, la Bolivie et le Pérou décrétaient un couvre-feu pour parer à ce fléau, et le Nicaragua et le Salvador faisaiet état d’un premier cas.

Au Costa Rica, l’homme mort du Covid-19, âgé de 87 ans, était en soins intensifs à l’hôpital de la ville d’Alajuela, à 15 km au nord-ouest de San José, a déclaré le ministère costaricain de la Santé dans un communiqué. Le pays enregistre 69 cas de contamination.

Le gouvernement du Panama voisin a décrété mercredi un couvre-feu à travers le pays dans le cadre de mesures visant à lutter contre la propagation du coronavirus. Cette mesure est en vigueur de 21H00 à 5H00 locales, a annoncé le président panaméen Laurentino Cortizo.

Pour sa part, la Bolivie a elle aussi proclamé dès mardi soir l’« état d’urgence sanitaire » et a instauré un couvre-feu qui couvre la moitié de la journée.

Aux termes du décret annoncé par la présidence, « tous les habitants de la Bolivie doivent rester chez eux à partir de 17H00 jusqu’à 5H00 le lendemain », jusqu’au 31 mars.

Le Pérou avait aussi décrété mercredi un couvre-feu avec la circulation de tous les véhicules particuliers, qui ne rendent pas de services indispensables, suspendue à partir de jeudi. Le pays compte pour l’heure 145 cas déclarés de Covid-19, mais aucun décès.

Au Nicaragua, un homme âgé de 40 ans, récemment rentré du Panama, est devenu le premier malade du nouveau coronavirus dans ce pays d’Amérique centrale, a annoncé mercredi la vice-présidente et première dame nicaraguayenne, Rosario Murillo.

Le Salvador, pays qui avait interdit toute entrée aux étrangers (sauf diplomates et résidents) depuis le 12 mars, a enregistré son premier cas mercredi. Il a été détecté chez un homme revenu d’Italie et entré clandestinement depuis le Guatemala voisin, a annoncé à la télévision le président salvadorien Nayib Bukele.

« Nous ne savons pas à combien de gens il a rendu visite, dans sa famille, ses amis », a déploré le chef d’État, ajoutant que ce malade était « à l’isolement » dans un lieu non divulgué.

En Colombie, où ont lieu depuis des mois des manifestations contre le président Ivan Duque, des habitants de Bogota ont poursuivi mercredi la contestation par un concert de casseroles depuis leurs fenêtres ou balcons, à partir de 20h00 (1h00 GMT) et pendant environ une demi-heure, a constaté un journaliste de l’AFP.

« Duque ne protège pas les citoyens » était parmi les mots d’ordre.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.