/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Coronavirus: un client positif dans la SAQ de Bromont

La succursale est maintenant fermée préventivement

Coup d'oeil sur cet article

La succursale de la SAQ de Bromont a été complètement fermée mercredi après qu’un client testé positif à la COVID-19 s’est présenté dans le commerce vendredi dernier pour faire le plein de bouteilles de vin. 

Ce sont les employés du commerce qui se sont rendu compte de la situation, après que l’homme en question a accordé une entrevue à TVA Nouvelles mardi soir, où il racontait sa situation. Il s’agit d’un homme d’affaires connu dans la région de Bromont, dans les Cantons-de-l’Est. 

Revenu de voyage le 9 mars, il a commencé à éprouver des symptômes jeudi soir dernier. Il a fait ses emplettes le lendemain. Il a eu la confirmation qu’il était affecté par le coronavirus le lundi suivant. 

Étant convaincus de l’avoir vu acheter une caisse de bouteilles de vin, les employés de la Société des alcools du Québec (SAQ) de Bromont ont vérifié les caméras de surveillance pour s’assurer que c’était bel et bien lui. 

Or, jamais ils n’ont été avisés qu’ils avaient été en contact avec quelqu’un porteur de la COVID-19. Ils sont maintenant suivis et en isolement préventif.

« J’ose espérer que la santé publique nous l’aurait dit, [si elle était au courant qu’il était passé en magasin] », affirme Katia Lelièvre, présidente du Syndicat des employés de magasin et de bureau de la SAQ.

Files monstres

Selon elle, c’est la folie depuis que le gouvernement Legault a annoncé des mesures de confinement. Autant devant la SAQ que devant les Sociétés québécoises du cannabis, on peut observer des files d’attente. 

Mme Lelièvre appelle les Québécois à respecter les consignes imposées par les autorités, alors que le cas de la SAQ de Bromont est la preuve que les mesures doivent être prises au sérieux. 

« C’est pas rassurant du tout, autant les employés de la SAQ que la clientèle sont mis à risque par les gens qui devraient aller en isolement. Je pense que les gens doivent être responsables », soutient-elle, se disant très inquiète.

Elle réitère que « les SAQ devraient être fermées » et des « mesures alternatives », comme des commandes en ligne, doivent être trouvées au plus vite pour éviter la propagation du coronavirus.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.