/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19: La frontière fermée pour les passages non essentiels

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Pour une rare fois dans l’histoire, il sera interdit de traverser la frontière canado-américaine à des fins touristiques afin de limiter la propagation de la COVID-19.   

• À lire aussi: Ottawa dévoile son plan d'aide économique  

• À lire aussi: Plus de 200 000 cas et 8000 morts, suivez les derniers développements  

« Je viens de parler au président Trump et nous avons convenu que le Canada et les États-Unis vont interdire temporairement tout passage non essentiel à la frontière », a annoncé mercredi le premier ministre Justin Trudeau dans son point de presse quotidien depuis sa résidence de Rideau Cottage, à Ottawa. 

Le moment de l’entrée en vigueur n’avait pas été confirmé, en fin d’après-midi, mais la vice-première ministre, Chrystia Freeland, a précisé que cela serait déterminé dans « des heures ou des jours ».Une fois appliquée, la restriction à la frontière devrait durer au moins 30 jours. Après ce délai, la nécessité de prolonger l’interdiction sera réévaluée. 

M. Trudeau a assuré que le transport de marchandises essentielles pourrait continuer.  

« Notre gouvernement reconnaît qu’il est impératif de maintenir les chaînes d’approvisionnement entre nos pays, a-t-il dit. Celles-ci permettent d’assurer les besoins en nourriture, en carburant et médicaments vitaux. » 

Des échanges commerciaux d’une valeur de 2,7 milliards $ transitent par la frontière canado-américaine chaque jour.  

<b>Bill Blair</b>,<br /><i> Ministre</i>
Photo Boris Proulx
Bill Blair,
Ministre

Le ministre de la Sécurité publique, Bill Blair, a de son côté précisé que les travailleurs détenant un visa, les étudiants étrangers et les travailleurs étrangers temporaires seront exemptés. Ces derniers pourront entrer au Canada à condition qu’ils acceptent de se placer en isolement pour 14 jours.  

  • Écoutez l'entrevue du professeur invité au CERIUM John Parisella avec Jonathan Trudeau à QUB Radio:   

Presque un précédent 

La seule fois dans l’histoire où la frontière canado-américaine a été partiellement fermée est le 11 septembre 2001. Dans les heures qui ont suivi les attentats du World Trade Center et du Pentagone, les espaces aériens canadiens avaient été fermés. Il s’agit du seul précédent recensé par la Bibliothèque du Parlement après avoir mené une recherche exhaustive. 

Le premier ministre du Québec, François Legault, a salué la décision d’Ottawa et de Washington, mercredi. 

Rappelons que le Canada avait déjà annoncé qu’il fermait ses frontières aux voyageurs de tous les autres pays, plus tôt cette semaine. 

Les partis d’opposition fédéraux avaient reproché aux libéraux de ne pas appliquer l’interdiction aussi aux États-Unis. 

 

   

  • ÉCOUTEZ l'analyse d'Emmanuelle Latraverse à QUB Radio:   

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.