/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: les migrants du chemin Roxham seront placés en isolement

Immigrants qui entre aux pays par le cchemin Roxham à Hemmingford,
Ben Pelosse / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Les migrants irréguliers qui traversent la frontière canado-américaine par le rang Roxham, en Montérégie, seront placés en isolement par le gouvernement Trudeau à compter de vendredi.

• À lire aussi: La propagation du COVID-19 se poursuit au Canada 

• À lire aussi: La frontière canado-américaine devrait fermer vendredi soir 

• À lire aussi: Les derniers développements de la pandémie COVID-19 

C’est ce qu’a annoncé la vice-première ministre Chrystia Freeland jeudi durant un point de presse du comité spécial du conseil des ministres mis sur pied pour répondre à la pandémie de COVID-19.

«Nous nous sommes entendus pour loger temporairement, à partir de demain, tous les demandeurs d’asile, afin de [nous] assurer qu’ils soient tous isolés pendant 14 jours comme toute autre personne qui entre au pays devrait le faire», a-t-elle dit en précisant avoir parlé au premier ministre Legault et à sa ministre de la Justice Sonia Lebel.

  • ÉCOUTEZ la réaction du député conservateur Pierre Paul-Hus sur QUB radio: 

Les emplacements où les demandeurs d’asile seront isolés n’ont pas été dévoilés dans l’immédiat. Le ministre de l’Immigration Marco Mendicino s’affairait à coordonner les détails avec le gouvernement du Québec, jeudi.

«Avec cette annonce, nous créons l’espace pour assurer l’isolement de tout le monde qui traverse la frontière d’une façon irrégulière. Tout le monde doit s’isoler, sans exception», a-t-il martelé.

Le fait que le rang Roxham soit toujours fréquenté par des migrants qui entrent irrégulièrement au Canada pour y demander l’asile a soulevé un vent d’inquiétudes dans le contexte de la pandémie de la COVID-19.

Ces migrants étaient déjà invités à s’isoler pendant 14 jours, mais aucun suivi n’était fait pour assurer qu’ils respectaient cette consigne.

Le président du Syndicat des agents des douanes et de l’Immigration, Jean-Pierre Fortin, a salué la décision d’Ottawa.

«La quarantaine volontaire, c’était inquiétant parce qu’il faut comprendre [...] qu’une bonne partie des personnes qui passent par [le rang Roxham] viennent de l’Afrique et ont transité par six à sept pays avant d’arriver au Mexique, traverser aux États-Unis et après ça s’en venir au Canada», a-t-il dit en entrevue.

Le président du Conseil du Trésor, Jean-Yves Duclos, a de son côté souligné que la prise en charge de l’isolement des migrants par le fédéral se fait en étroite collaboration avec le gouvernement québécois.

«Nous sommes dans une période de crise et d’urgence et c’est pour cette raison que des mesures d’urgence doivent être prises. Il faut éviter absolument que toute l’efficacité du gouvernement [fédéral] ne soit minée par des discussions de compétence» a-t-il dit.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres