/sports/golf
Navigation

Ouverture reportée à l’International 2000

Coup d'oeil sur cet article

Habitué à être le premier club à ouvrir ses portes, l’International 2000 de Saint-Bernard-de-Lacolle doit se résigner à reporter son lancement. 

Les prévisions météorologiques laissaient présager un week-end intéressant sur les allées jusqu’à ce que le directeur des opérations Sylvain Patry soit informé des avis.  

« Nous n’avons pas le choix. C’est très triste, car nous avions travaillé très fort depuis quelques semaines pour ouvrir tôt. Nous étions prêts à accueillir nos clients en prenant toutes les précautions, a signalé M. Patry. On pensait divertir les gens avec la distanciation sociale sur le parcours. » 

Pouvant accueillir près de 300 golfeurs par jour, ce club de la Montérégie essuiera de lourdes pertes en plus de celles engendrées par l’annulation des salons ExpoGolf. 

« Par chance, nous sommes un club en bonne santé financière. Je pense toutefois à ceux qui ne le sont pas. Ce sera pénible. » 

Quelques minutes

À Magog, la boutique Liquidagolf proposant aussi une aire de pratique l’a brièvement ouverte, jeudi après-midi. Sans malice et ignorant que les mesures de fermeture des installations sportives s’appliquaient au golf, le propriétaire, Billy Desbiens, souhaitait faire plaisir aux amateurs. 

Il avait pris toutes les précautions sanitaires nécessaires, mais il a rapidement pris connaissance des consignes. Après à peine quelques minutes et des paniers vendus, il a fermé ses installations d’entraînement. 

« Nous avions réfléchi à la manière d’offrir nos services comme nous sommes avant tout une boutique. Il faut se plier aux règles et nous avons rapidement fermé », a expliqué M. Desbiens au Journal

Ailleurs au pays, le groupe GolfNorth a ouvert cinq parcours en Ontario jeudi pendant qu’en Colombie-Britannique, plusieurs ont cessé leurs opérations.