/sports/fighting
Navigation

Un retour dans le temps pour Kevin Owens

Un retour dans le temps pour Kevin Owens
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

En dépit de la pandémie de coronavirus, la WWE a décidé de poursuivre ses combats, sans toutefois autoriser la présence de spectateurs. Les lutteurs doivent se battre devant des gradins vides, mais pour Kevin Owens, il s’agit d’une impression de déjà-vu.

«Ce n’est pas un si gros ajustement pour moi, parce que ça m’a pris 15 ans pour me rendre dans la WWE. Dans les combats que je faisais avant, les salles n’étaient peut-être pas vides, mais ce n’était pas loin. À Marieville, ma ville natale, on a fait une performance et il y avait 23 personnes dans la salle, incluant ma famille», a raconté le Québécois, jeudi, en entrevue à TVA Sports.

La WWE n’a pas consulté les lutteurs lorsqu'est venu le temps d’agir et a finalement décidé d’interdire la présence de spectateurs. Toutefois, il était important pour les dirigeants et les athlètes de continuer à donner un spectacle, pour divertir les amateurs en isolement.

Owens admet que tout se déroule bien pour l’instant. «Ils prennent toutes les précautions possibles pour qu’il n’y ait pas trop de monde dans la même salle en même temps. Et il n’y a aucune répercussion sur ma carrière si je décide de ne pas y aller.»

Owens participera au gala WrestleMania qui sera présenté les 4 et 5 avril prochain.