/news/politics
Navigation

Ville de Montréal: les employés des services non essentiels invités à travailler de la maison

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – La Ville de Montréal demande à ses employés œuvrant dans des services non essentiels de travailler depuis la maison à compter de vendredi, apprend-on dans une note internet envoyée aux fonctionnaires en pleine pandémie de la COVID-19.  

En revanche, les employés dont les fonctions sont «essentielles ou critiques», selon le directeur général de la Ville de Montréal, Serge Lamontagne, devront continuer à se présenter au travail.   

Il s’agit des employés qui travaillent dans les collectes de matières résiduelles, dans les services de l’eau, des égouts et de l’aqueduc, les employés du Service de police de la Ville de Montréal et du Service de sécurité incendie de Montréal, les préposés du 911 et du 311, les gens des communications, de la Cour municipale ainsi que ceux des finances et des ressources humaines.   

Serge Lamontagne évoque des «mesures exceptionnelles» pour répondre à la crise de la COVID-19.   

 

 

«À partir d’aujourd’hui, on doit ajuster nos façons de travailler», dit aussi M. Lamontagne dans une vidéo diffusée sur YouTube.   

«Pour les exceptions qui ne pourront pas travailler à distance en télétravail, on vous demande aujourd’hui de vous rendre disponibles et volontaires pour pouvoir supporter nos équipes, mais aussi pour supporter le milieu», a dit M. Lamontagne, en donnant en exemples les banques alimentaires et les refuges qui sont débordés et manquent de bénévoles.   

L'administration de la mairesse Valérie Plante souhaite que ces derniers employés soutiennent donc les organismes et les ressources sur le terrain qui sont à bout de souffle.   

La Ville de Montréal compte quelque 28 000 employés.