/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19: Air Canada va ramener des Canadiens coincés au Maroc samedi

COVID-19: Air Canada va ramener des Canadiens coincés au Maroc samedi
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Air Canada va rapatrier samedi des Canadiens qui sont coincés au Maroc. 

C’est ce qu’a annoncé vendredi le plus important transporteur aérien canadien, en précisant qu’il s’agira du «premier d'une série de vols prévus pour aider des Canadiens à rentrer chez eux». 

Pour ce faire, Air Canada aura recours à un gros-porteur ayant une capacité d’accueil de 450 passagers, lequel fera la liaison entre Casablanca et Montréal. 

Affaires mondiales Canada va coordonner l'opération. Ainsi, «tous les passagers feront l'objet d'un contrôle médical avant l'embarquement. Tout passager présentant des symptômes associés à la COVID-19 sera refusé à l'embarquement, sauf s'il présente un certificat médical confirmant que ses symptômes ne sont pas liés à la COVID-19», a précisé Ottawa. 

«Nous sommes conscients qu'il s'agit d'une période éprouvante pour tous les Canadiens qui se trouvent encore à l'étranger et qui sont anxieux de rentrer chez eux», a dit Calin Rovinescu, PDG d’Air Canada, par communiqué. 

«Nos équipes travaillent jour et nuit avec le gouvernement canadien, a-t-il poursuivi. Nous mettons à disposition notre portée mondiale afin de ramener au pays le plus de Canadiens possible, sachant toutefois que nous ne pourrons porter assistance à tous.» 

Les Canadiens à l’étranger, comme ceux qui sont coincés à Acapulco, au Mexique, doivent communiquer avec les ambassades et les consulats locaux pour coordonner leur retour au pays. 

«Nous faisons tout notre possible pour aider les Canadiens à l’étranger à revenir au pays et nous sommes reconnaissants à Air Canada de son soutien. Son expertise technique et opérationnelle nous est précieuse», a dit le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, en rappelant que son gouvernement a mis en place un programme pour soutenir financièrement les voyageurs qui souhaitent rentrer au pays. 

Au retour, les passagers revenus du Maroc devront se soumettre à un isolement obligatoire de 14 jours.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.