/sports/fighting
Navigation

Jean Pascal prêche par l'exemple

Jean Pascal prêche par l'exemple
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

À son retour des États-Unis, Jean Pascal n’a pas hésité une seconde à se mettre en quarantaine comme le premier ministre François Legault l’a demandé à tous les voyageurs. Le boxeur a profité de son entrevue pour se faire le porte-parole du gouvernement du Québec.   

• À lire aussi: Un champion en quarantaine 

«Je veux dire aux jeunes de rester à la maison et d’écouter les consignes de sécurité. Je souhaite aussi qu’ils écoutent le premier ministre Legault dans ses recommandations.   

«C’est important de ne pas de se rassembler. Il faut aussi respecter la quarantaine, surtout ceux qui reviennent de voyage. C’est très important.   

«Si tous les gens écoutent bien les mesures de sécurité qui sont mises en place, je crois que la crise sera mieux contrôlée et on pourra revenir à nos préoccupations très bientôt. J’implore les jeunes et les gens d’écouter les consignes.»  

Le champion du monde est très conscient des conséquences du virus qui s’est répandu aux quatre coins du monde en l’espace de quelques semaines.   

«C’est inquiétant de voir des gens qui meurent. Je crois que les autorités seront en mesure de trouver une solution. À chaque problème, il y a une solution.»  

Jean, le cuisinier  

Au cours de sa quarantaine, Pascal va en profiter pour s’entraîner pour garder la forme. Il va également écouter des films et des séries sur les différentes chaînes. Mais il y a plus.   

«Je vais tenter de peaufiner mes techniques de cuisinier, a-t-il souligné. J’aime bien faire des recettes avec des fruits de mer.»  

Sa spécialité? Le surf and turf!  

«Jusqu’à présent, je n’ai pas empoisonné ou tué personne. Ça veut dire que je suis dans la bonne voie.»