/news/society
Navigation

Pas question pour lui d’être sur le chômage

Randy Hernandez
Photo Michaël Nguyen Randy Hernandez, Traiteur

Coup d'oeil sur cet article

Même s’il a perdu 100 000 $ de contrats dans les derniers jours, un traiteur montréalais ne veut rien savoir de l’assurance-emploi et tentera de relancer son entreprise, même si « les temps ne sont pas joyeux ». 

• À lire aussi: Colère et désespoir pour les nouveaux chômeurs

• À lire aussi: Petit guide pour les nouveaux chômeurs

« Pas de chômage, c’est non négociable. Je préfère mourir au bout de mon énergie plutôt que d’abdiquer », lance Randy Hernandez, propriétaire avec sa conjointe de R-and-Y Chef Traiteur, dans l’est de Montréal. 

Tout comme de nombreux commerces du milieu de la restauration, M. Hernandez a vécu un tsunami dans la dernière semaine.  

Avec toutes les mesures prises pour limiter la propagation de la COVID-19, dont celles de confinement et l’annulation de galas et spectacles, sa clientèle s’est effondrée. Il a aussi vécu des problèmes d’approvisionnement, avec une partie de la population qui s’est ruée dans les épiceries pour faire des provisions. 

Pas notre faute 

« Tous les contrats sont tombés, un à un, explique-t-il. C’est un sentiment amer de se dire qu’on est à zéro, pas parce qu’on a merdé, mais en raison de mère Nature. » 

Malgré tout, M. Hernandez refuse de laisser tomber la serviette. Car si « les temps sont durs » et que la situation « n’est pas joyeuse », il veut autant que possible soutenir l’économie, à son échelle. 

« Il faut trouver des solutions, il faut qu’on se retrousse les manches, qu’on se batte », dit-il. 

Ainsi, il compte rouvrir son commerce la semaine prochaine, avec un seul employé. Au moins, dit-il, cela lui permettra de continuer à travailler, lui qui n’a jamais été au chômage de sa vie. 

« On verra jusqu’à quand ça marchera, advienne que pourra, conclut-il. Il faut penser au futur, parce qu’il y aura un demain, même si on ne sait pas quand ce sera. » 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.