/maisonextra
Navigation

Aménager le grenier: quelle bonne idée!

Aménager le grenier: quelle bonne idée!
Photo Pixabay

Coup d'oeil sur cet article

Souvent exigu, sombre et «ramasse-poussière», le grenier est souvent négligé. Et pourtant! Si vous aviez suffisamment d’espace, imaginez comment vous pourriez le transformer... 

Regardez bien le potentiel de votre grenier: vous pourriez le transformer de façon radicale et optimiser cet endroit souvent négligé.
Photo pixabay
Regardez bien le potentiel de votre grenier: vous pourriez le transformer de façon radicale et optimiser cet endroit souvent négligé.

Réaménager le grenier relève de la métamorphose complète: ne vous lancez pas dans ce projet sans savoir ce que vous faites. Tout le travail nécessaire à cette réalisation est plus complexe qu’il n’y paraît. Informez-vous auprès de votre municipalité pour mieux connaître la réglementation en vigueur. Comme on doit construire un escalier pour se rendre «en haut», cet ajout va exiger une demande de permis, puisque cette installation doit être conforme. Vous devrez peut-être mettre une nouvelle fenêtre ou solidifier le plancher également... «En engageant un professionnel, il va valider toute l’information requise pour ce genre de travaux», indique Guillaume Fafard, propriétaire de l’entreprise Quinzhee Architecture.  

Hauteur minimale 

C’est la hauteur du plafond qui va dicter la faisabilité du projet, rappelle M. Fafard. Pour une chambre, la hauteur minimale se situe entre 2 et 2,1 mètres environ ou idéalement, 2,4 mètres pour être confortable, c’est-à-dire 8 pieds. «On peut marcher debout et on n’a pas l’impression que le plafond nous écrase», dit-il. Avec des murs en angle, on pourrait obtenir 12 pieds au milieu de la pièce, à l’endroit où se trouve le pignon du toit. Il est possible de garder l’angle de toit jusqu’au plancher, mais on se retrouverait avec un espace sous-utilisé qui ramasserait la poussière. «Quand la toiture commence à rencontrer la verticalité, le mur qu’on va construire peut être un mur meuble, comme une bibliothèque de 4 ou 5 pieds de haut à cet endroit», propose M. Fafard. Il faut maximiser l’espace au maximum. 

Un quatrième étage? 

Aménager le grenier: quelle bonne idée!
Photo Pixabay

Si on a déjà une maison de trois étages, dans le style cottage, le grenier devient alors le quatrième étage: «Il va falloir le traiter comme une mezzanine, sinon, ce sera problématique au niveau de l’étude de code et de la réglementation», soutient M. Fafard. Dans ce cas-ci, on n’est plus dans le même article du code de bâtiment et il y a beaucoup plus de législation avec les issues, la hauteur du bâtiment, etc. Pour un bungalow, le grenier représente le troisième étage, ce qui est moins complexe. «On demeure dans la section du code des petits bâtiments résidentiels», nuance-t-il.  

Une belle intégration 

Au besoin, selon votre emplacement, vous devrez également respecter les contraintes de votre ville. De l’extérieur, les ajouts doivent bien s’intégrer à l’ensemble du bâtiment. Pouvez-vous mettre une fenêtre avec une lucarne ou une marquise? «Dans le Vieux-Québec notamment, on doit tenir compte du patrimoine», explique M. Fafard.  

L’intérieur vous appartient, mais vous devez aussi analyser certains aspects comme le nouvel escalier conduisant au grenier, par exemple. Le style colimaçon est très beau, mais il ne vous fera pas nécessairement gagner de l’espace comparativement à un escalier droit. Celui-ci est plus facile à construire, il est moins dispendieux et il se dissimule très bien dans un mur. 

Plancher et finition 

Si le plancher du grenier est constitué seulement d’une ferme de toit avec des «2 par 4», vous devrez le solidifier. Peut-on simplement subtiliser les parties inférieures des fermes de toit par des poutrelles de plancher? «Un ingénieur devra intervenir car, dépendamment de la portée de la maison, il faudra peut-être ajouter des colonnes, des poutres, etc.», souligne M. Fafard. Ensuite, vous devrez choisir le type de revêtement que vous désirez. À chacun son style, mais un plancher de bois pâle se marie très bien avec des murs blancs épurés, agrémentés de poutres de bois bien visibles au plafond.  

La chaleur monte... 

Afin que l’électricité parvienne au grenier, vous devrez faire appel à un électricien certifié pour effectuer ces travaux. Pour le chauffage, une plinthe électrique standard fera l’affaire. Il est possible de vous brancher sur le système à eau chaude qui existe déjà dans la maison. La ventilation est également très importante, puisque la température fluctue énormément entre l’hiver et l’été. Pour une maison neuve, vous aurez déjà un système d’échangeur d’air. Dans le cas d’une maison existante, qui ne possède pas d’équipement, la bonne vieille méthode qui consiste à ouvrir les fenêtres a toutefois ses limites. On n’y pense moins durant l’hiver, quand on se gèle à l’extérieur, mais il peut faire très chaud l’été. Vous ne voulez pas vous retrouver comme dans un four dans votre grenier nouvellement aménagé...