/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19: Un engouement pour les paniers de produits locaux livrés à domicile

COVID-19: Un engouement pour les paniers de produits locaux livrés à domicile
Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Arpenter les rayons des épiceries n’a pas la cote ces jours-ci. Isolés en raison de la pandémie de coronavirus, de plus en plus de citoyens se tournent vers les produits du Québec pour se nourrir, et particulièrement les denrées livrées directement à domicile. 

• À lire aussi: [EN DIRECT 21 MARS] Les derniers développements sur la pandémie  

• À lire aussi: COVID-19 : c’est le temps d’acheter local pour aider les entreprises d’ici 

Solution idéale en ces temps de crise, les fermes Lufa constatent une hausse de la demande pour leur service de livraison de paniers personnalisés de produits locaux. 

Cette entreprise d’agriculture urbaine cultive des légumes dans des serres sur toit à Montréal et fournit également des aliments de producteurs locaux, souvent biologiques. On retrouve la plupart des produits d'épicerie, des tomates à la pinte de lait, en passant par les pâtes alimentaires et la viande. 

Depuis le début des mesures d’isolement, les «lufavores» font des provisions et sont aussi plus nombreux, constate Jean-Michel Vanier, directeur des finances des Fermes Lufa. 

Peu de manipulation des produits
 

Plus besoin de se déplacer dans les marchés d’alimentation. «Les gens peuvent commander chez nous, avoir un panier livré à domicile, fait-il valoir. C’est très flexible et ça leur permet d’avoir une livraison sans contact, les gens peuvent cliquer et le livreur va simplement le laisser sur le pas de leur porte». 

La majorité des produits offerts par les fermes Lufa sont produits ici, au Québec. À l’heure où le Purrell est roi, la multiplication des intervenants entre le champ (ou la serre) et l’assiette n’est pas souhaitable.   

«Les produits ne voyagent pas, donc il y a moins [...] de manipulation, si on veut, il y a le producteur et il y a nous, c’est le circuit court, plus direct, donc, c’est sûr que moi, comme consommateur, dans ce temps-ci, c’est quelque chose que je trouve intéressant», signale M. Vanier. 

Les paniers de produits sont déposés dans des points de chute ou peuvent être livrés à domicile, moyennant un surplus de 5$. Puisque bon nombre de Québécois sont actuellement confinés à la maison, la demande de livraison à domicile a connu une hausse. Pour l'instant, on peut se procurer des paniers des Fermes Lufa si on habite Montréal, Gatineau, Québec et Drummondville.  

Jean-Michel Vanier n’entrevoit pas de pénurie pour le moment. Mais il précise que sa priorité, c’est de continuer à servir les quelque 20 000 familles desservies chaque semaine par les fermes Lufa. 

«On a des serres sur des toits dans lesquelles on produit environ 100 variétés de légumes différents, on est à pleine capacité. La seule façon d’augmenter ça, c’est en construisant d’autres serres sur les toits, on est en train de finaliser la construction présentement de notre quatrième serre sur toit, la plus grande serre au monde sur toit», insiste-t-il.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.