/news/coronavirus
Navigation

Les restaurateurs, eux, en arrachent pas mal

Richard Bassila
Photo Michaël Nguyen Richard Bassila, du New System Bar-B-Q, note une baisse en restauration.

Coup d'oeil sur cet article

Si les services de livraison des épiceries montent en flèche, ça semble l’inverse pour des restaurateurs, qui subissent une chute importante d’appels de clients qui veulent se faire livrer de la nourriture à domicile. 

« Normalement, on a environ 400 livraisons par jour, et là, c’est descendu à environ 220. La clientèle a vraiment baissé », explique Richard Bassila, copropriétaire du restaurant New System Bar-B-Q, dans Saint-Henri, à Montréal. 

Moins de dépenses 

Avec le confinement volontaire, certains pourraient croire que la demande de repas livrés à domicile connaît une hausse importante. Or, il n’en est rien, explique M. Bassila. Il estime qu’avec toutes les pertes d’emploi et l’économie incertaine, beaucoup de gens préfèrent limiter leurs dépenses. 

« La semaine dernière, c’était la folie dans les épiceries, les gens stockaient de la nourriture, dit-il. Alors, pourquoi dépenser au restaurant quand ils peuvent cuisiner à la maison ? Je peux les comprendre... » 

Pour faire face à la crise de la COVID-19, M. Bassila explique avoir dû réduire les heures d’ouverture du restaurant. Mais il n’a mis à pied aucun de ses 22 livreurs, a-t-il assuré. 

« Il y a beaucoup de temps partiel, et j’essaye d’équilibrer les horaires pour qu’ils gardent tous une job, dit-il. Mais l’achalandage a beaucoup baissé. Au moins, on reste ouvert. »

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.