/weekend
Navigation

Photos souvenirs: Shirley Théroux

Chaque semaine dans son cahier Weekend, Le Journal de Montréal vous présente des moments marquants de la carrière d’un artiste ainsi que quelques photos souvenirs.

Shirley Théroux
Photo courtoisie, Paul Ducharme Shirley Théroux

Coup d'oeil sur cet article

France ou Québec  

Shirley Théroux
Photo d'archives

Une affiche qui date de 1973, alors que Shirley avait remporté le Grand prix de Paris international de la chanson. Elle avait conquis l’auditoire en interprétant la chanson Le dernier invité est parti. Dès lors, les portes s’étaient ouvertes pour elle en France, mais elle préféra demeurer à Montréal, où elle animait la populaire émission Les Tannants, avec Pierre Marcotte et Roger Giguère.  

Populaire  

Shirley Théroux
Photo d'archives

La belle Shirley en 1977, à l’âge de 32 ans. Aimée pour ses chansons comme (C’est beau...) Un homme, Le nez dans le vent, Une histoire d’amour (le film Love Story) et Fais comme l’oiseau (de Fugain), les gens l’adoraient aussi comme coanimatrice à l’émission phare de Télé-Métropole (TVA), Les Tannants. Le public l’avait adoptée dès ses débuts, alors qu’elle terminait finaliste à l’émission Découvertes de Yoland Guérard en 1963, il y a plus de 55 ans !  

Star  

Shirley Théroux
Photo d'archives

En 1980, il y a quarante ans, Shirley Théroux dans toute sa gloire, alors qu’elle animait l’émission de variétés qui portait son prénom à Télé-Métropole (TVA), à l’instar des grandes vedettes d’Hollywood. Elle coanimera plusieurs autres émissions de télé, dont Y’a plein de soleil, près de 20 ans plus tard à TQS, aux côtés de Louis-Paul Allard et des regrettés Roger Joubert et Tex Lecor.  

Fierté de mère  

Shirley Théroux
Photo d'archives

Shirley, posant fièrement avec son fils unique d’à peine deux ans, Bruno-Pierre, en 1983. Le fils de Shirley et de Pierre Marcotte est aujourd’hui père de deux enfants et il a la bosse des affaires comme ses célèbres parents. Les deux animateurs étaient tombés amoureux alors qu’ils coanimaient Les Tannants et ils sont toujours de bons amis, 50 ans plus tard.  

Tournant  

Shirley Théroux
Photo d'archives

1987. Une coupe courte pour une nouvelle étape. Shirley lançait cette année là un nouvel album, On ne meurt pas à 40 ans, sur lequel se trouvent quelques-unes de ses propres compositions. Cette année-là, elle se séparait aussi de Pierre Marcotte, le père de son fils. L’année suivante, elle devenait l’unique propriétaire de La Boucherie du Vieux-Montréal, restaurant qu’ils avaient ouvert ensemble dix ans plus tôt.  


► Après avoir donné plusieurs représentations au Québec, Shirley Théroux fera la rentrée montréalaise de son spectacle Chanter pour parler sur la scène du Gesù. Le spectacle prévu le jeudi 9 avril a été remis au 17 septembre en raison du coronavirus.  

► Accompagnée de son pianiste Éric Senécal, elle présente un spectacle rempli de souvenirs, d’anecdotes teintées d’humour et de chansons, dont ses plus grands succès, des mélodies qui ont marqué sa vie et des medleys dédiés notamment au country, à la bossa-nova et aux crooners. Direction artistique : Lise Dion.  

► Cette tournée est présentée dans le cadre de ses 50 ans de carrière. Pour toutes les dates (sujettes à changement), voir la page FB de Shirley.  

► Shythé (Shirley Théroux) peint depuis une dizaine d’années et expose à l’occasion. Consultez sa page Facebook.  

► Shirley Théroux est porte-parole de la Fondation Institut de gériatrie de Montréal, figm.ca.