/finance/business
Navigation

1000 employés de Bombardier exposés au coronavirus

Coup d'oeil sur cet article

Près de mille employés de Bombardier à Pointe-Claire, sur l’île de Montréal, ont été exposés à un collègue dont le diagnostic de COVID-19 s’est avéré positif, a appris Le Journal. Mais l’entreprise n’exige pas que les travailleurs se placent systématiquement en quarantaine.

• À lire aussi: [EN DIRECT 21 MARS] Les derniers développements sur la pandémie  

• À lire aussi: COVID-19: la SAQ ferme ses succursales les dimanches  

Un employé du Centre d’excellence de Bombardier, où est effectuée la finition de ses avions d’affaires, est atteint du coronavirus. La nouvelle a été communiquée samedi aux salariés.

Le vaste espace de travail ouvert accueille tous les jours jusqu’à 1000 travailleurs. « On est inquiets face à cette nouvelle. On est laissés à nous-mêmes », a déclaré un employé ayant requis l’anonymat.

L’usine a été évacuée et demeurera fermée jusqu’au mardi 24 mars. L’entreprise doit procéder à la décontamination des installations pendant cette période.

Mais l’employé avec qui Le Journal s’est entretenu se dit étonné que Bombardier n’oblige pas tout son personnel à se mettre en quarantaine préventive pendant deux semaines, comme l’exigent généralement les autorités de santé publique pour les gens ayant été en contact avec une personne infectée.

Le directeur des communications de Bombardier Aviation, Mark Masluch, soutient pour sa part que l’entreprise suit les directives de la Direction de la santé publique. 

Il assure que « toutes les mesures sont prises » pour protéger la santé et la sécurité du personnel.

« On est en train de contacter personnellement les employés qui ont été en contact avec la personne infectée », a-t-il affirmé. Tous les employés qui ont été dans un contact de proximité avec l’employé en question seront contactés » afin qu’ils se placent en auto-isolement. 

Ceux qui travaillent les dimanches et les lundis seront payés même s’ils ne pourront se rendre au Centre d’excellence, a-t-il soutenu.