/auto/news
Navigation

Virus: les groupes automobiles allemands suspendent leur production aux États-Unis

Virus: les groupes automobiles allemands suspendent leur production aux États-Unis
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir déjà suspendu une grande part de leur production en Europe, les grands constructeurs automobiles allemands ont annoncé samedi des mesures similaires aux États-Unis en raison de la pandémie du coronavirus.  

• À lire aussi: Les derniers développements sur la pandémie 

Le constructeur des Mercedes, Daimler, va fermer son usine de Tuscaloosa, dans l’État de l’Alabama, à compter de lundi et pour au moins deux semaines, a indiqué un porte-parole de la firme de Stuttgart.  

Pour le géant Volkswagen, ce sont les chaînes de l’usine de Chattanooga (Tennessee) qui resteront au repos pour une semaine, soit jusqu’au 29 mars, afin de mettre en place «des procédures d’assainissement et de nettoyage» des ateliers et d’évaluer «les plans de production et d’évolution du marché», selon un communiqué.  

Le groupe de voitures haut de gamme BMW prévoit, lui, de fermer sa grande usine de Spartanburg (Caroline du Sud), qui emploie plus de 11 000 salariés, du 3 au 19 avril, afin «d’ajuster sa production».  

Face à des problèmes d’approvisionnement et à une chute de la demande, la plupart des grands constructeurs ou équipementiers automobiles ont récemment déjà annoncé des interruptions de production en Europe.  

À VOIR AUSSI